CIPh : Forums

/ En cours ou à venir


les forums de ce semestre sont tous achevés

/ Historique du semestre

/ Science et philosophie

Sous la responsabilité de Gilles BARROUX.
01 février, 08 février, 08 mars, 15 mars
afficher les détails Détails
Sam 1 fév (14h-16h)
Salle Auditorium, Cité des sciences et de l'industrie, 30 avenue Corentin Cariou, 75019 Paris
Sam 8 fév, Sam 8 mars et Sam 15 mars (10h30-12h30)
Salle Auditorium, Cité des sciences et de l'industrie, 30 avenue Corentin Cariou, 75019 Paris
Cycle organisé en partenariat avec les conférences Universcience et Philosophie magazine.
 
Pour la neuvième saison, Universcience et le Collège international de philosophie organisent des rencontres qui réunissent à chaque séance philosophes, scientifiques et chercheurs de tous horizons autour de notions qui croisent ou fondent leurs recherches. Cette année, trois rendez-vous sur la thématique du Jeu et auxquels s'ajoute un rendez-vous sur Le temps vécu.
 
 
Le jeu
 
Que le jeu soit l’objet d’un questionnement, d’interrogations de toutes sortes, cela remonte à l’Antiquité. D’abord parce qu’il fait partie de l’univers de la cité depuis que les hommes vivent en commun, et rythment leur vie par toute une série d’activités dont certaines possèdent indéniablement un caractère ludique. Ensuite, parce qu’il apparaît –  ce que confirment les différentes recherches en éthologie  – que l’homme n’est pas le seul être vivant à s’exercer aux jeux. 
Avec le jeu, nous avons bien affaire à une notion d’intersection, sur laquelle les regards des philosophes, des scientifiques, des historiens, des psychologues ou encore des sociologues, en croisant leurs points de vue, peuvent apporter un faisceau d’expériences, d’observations et d’hypothèses particulièrement fécondes.
 
Samedi 8 février 
Jouer  : une expérience de pensée 
Cette matinée reviendra sur une première dimension du jeu – celle des expériences de pensée – nous entraînant dans le domaine des conjectures, des hypothèses, oscillant entre discours scientifique et rêverie. Mais le dernier est-il toujours aussi éloigné du premier qu’on pourrait le penser  ?
Françoise Balibar, physicienne, historienne des sciences, professeur émérite à l’Université Paris-Diderot.
Marion Chottin, docteure en philosophie, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Centre d’Histoire des Systèmes de Pensée Moderne (CHSPM).
Olivier Houdé, professeur de psychologie, Sorbonne Paris Cité, directeur du Laboratoire de Psychologie du Développement et de l’Éducation de l’enfant (LaPsyDÉ), CNRS. 
Modération : Gilles Barroux, CIPh.
 
Samedi 8 mars
À quoi sert le jeu ? 
Cette seconde matinée sera l’occasion de s’interroger, à partir de points de vue sociologiques, historiques et philosophiques sur les fonctions du jeu  : à quels besoins, à quels désirs le jeu répond-il  ? Le jeu s’inscrit aussi bien dans des logiques d’apprentissage que d’expérimentation. Mais si le jeu est outil, instrument et jouet, il est également loisible de constater, à travers des mécanismes psychiques et des dynamiques sociales comme  l’addiction, par exemple, que l’on peut devenir soi-même objet de ce jeu, jouet d’engrenages que l’on ne maîtrise pas forcément.
Vincent Berry, sociologue, directeur du département des sciences de l'éducation, Université Paris 13, Laboratoire EXPERICE. 
Paul Dietschy, historien et sociologue, maître de conférences à l’Université de Franche-Comté, chercheur au Centre d'histoire de Sciences Po, Paris.
Cédric Paternotte, docteur en philosophie, post-doctorant au Centre Munichois de Philosophie Mathématique, Université Ludwig-Maximilians, Munich. 
Modération : Catherine Portevin, chef de la rubrique livres de Philosophie magazine.
 
Samedi 15 mars 
Hasard et probabilité 
Cette troisième matinée déclinera le jeu sur le terrain des sciences  : mathématiques, biologie et épistémologie. Le jeu est souvent un moment de calcul, de tension entre prévision et imprévisibilité, où l’on retrouve alors l’interrogation récurrente sur le hasard et la nécessité. 
Annie Ibrahim, chercheuse au Groupe d'étude du matérialisme rationnel (GEMR), professeure honoraire de philosophie en Première Supérieure à Paris, ancienne directrice de programme au CIPh. 
Guillaume Lecointre, zoologiste et systématicien, professeur et directeur du département Systématique et Evolution au Muséum national d'Histoire naturelle.
Gilles Pagès, mathématicien, directeur du Laboratoire de Probabilités et Modèles Aléatoires, UPMC, Université Paris-Diderot.  
Modération : Catherine Portevin, chef de la rubrique livres de Philosophie magazine.
 
 
Le temps vécu
 
Croiser des regards différents sur une notion aussi vaste et complexe que celle de temps relève toujours d’un projet ambitieux, voire démesuré. Cette conférence tentera de relever ce défi, non pas pour couvrir de manière exhaustive une telle thématique, mais pour éveiller et aiguiser la curiosité des uns et des autres, des étudiants en classes préparatoires qui travaillent cette année, sur «  le temps vécu  », de tous ceux qui sont intrigués autant qu’intéressés par l’étendue et la variété des explorations que l’on peut faire autour d’un tel sujet. Cette rencontre mettra en évidence comment, à l’intérieur de chaque discipline, se construit un discours sur le temps, réveillant d’anciennes interrogations, en suscitant de nouvelles. 
 
Samedi 1er février
14h : Le temps en littérature
La littérature déploie cette thématique, lui assignant parfois le rôle du personnage central, habitant les esprits, les humeurs, affichant une tonalité dramatique ou, parfois, plus frivole. Les variations du temps sont incommensurables à travers la multiplicité des auteurs, même si certains d’entre eux, à l’instar d’un Proust, ont semblé faire du temps l’une des clés de voûte de l’œuvre toute entière. Jean-Yves Tadié, grand spécialiste de Proust et, plus généralement, de littérature, évoquera ces différentes approches du temps. 
Jean-Yves Tadié, professeur émérite de littérature française à l'Université de Paris-Sorbonne
 
14h45 : Le temps philosophique
Si le temps fait des incursions récurrentes au sein des différentes philosophies qui ont marqué l’histoire des idées depuis l’Antiquité, certains auteurs, là encore, font figure de maîtres à penser quand il s’agit d’appréhender le temps sous la forme de concept, d’intuition, de donnée objective ou de sentiment intérieur. Le temps est ainsi un lieu de conflit, peut-être depuis Héraclite et Parménide, sûrement depuis Kant et Bergson qui en fut un lecteur critique. Dimitri Tellier, spécialiste de Bergson, restituera quelques-uns de ces enjeux philosophiques sur le temps. 
Dimitri Tellier, docteur en philosophie, professeur au Lycée Condorcet de Montreuil
 
15h30 : Le temps en physique
Régulièrement tel mensuel spécialisé dans les sciences annonce que le temps n’existe pas, en nous plongeant dans le monde de l’infiniment petit, celui des particules étudiées par des instituts aussi pointus dans leurs recherches que le CERN. Si la conception physique contemporaine du temps se dissocie positivement du champ de nos représentations spontanées et ordinaires du temps, les enjeux de leur études conditionnent la destinée des représentations à venir de l’univers, de la matière, délimitant de nouveaux horizons à la physique qui reste l’une des sciences fondamentales aptes à décrypter les mystères de notre monde. L’expérience et les connaissances du physicien Étienne Klein seront précieuses pour nous guides dans ces nouveaux vertiges occasionnés par les plus récentes découvertes.
Étienne Klein, physicien, directeur du Laboratoire de recherche sur les sciences de la matière du CEA (LARSIM).
 
Modération : Gilles Barroux (CIPh)
 

 



cliquer sur une date pour connaître les événements proposés ce jour là Agenda

précédent   Avril 2014  suivant
lun mar mer jeu ven sam dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30            

cliquer sur une date pour connaître les événements proposés ce jour là Rechercher

Nous écrire

collectif@ciph.org 

Coordonnées

Collège International
de philosophie
1, rue Descartes
75005 Paris
Tél. : 01 44 41 46 80
Fax : 01 44 41 46 86


Utilisez Firefox pour une meilleure navigation sur ce site