CIPh : Directeurs de programmme : Philippe BÜTTGEN

Présentation | En France : | À l'étranger | Anciens directeurs

id Sem =460

/ Philippe BÜTTGEN

envoyer un mailEnvoyer un mail

/ Direction de programme

La confession du vrai. Doctrine et politique

Le projet entre la perspective d'une philosophie historique de la norme de vérité. Le fait premier est qu'il y a du vrai, et que le vrai contraint : si je dis la verité, vous devrez me suivre. Comment cela se fait-il. La verité sera saisie ici dans la modalité de sa confession, ou encore de sa proclamation et de sa prédication. La norme sera donné par l'objet de la confession, la doctrine comme rassemblement d'une totalité de vrai. À partir d'un moment qu'on cherchera à dater, il y a eu du vrai et le vrai a pu contraindre parce qu'il a été rassemblé dans des doctrines, et que ces doctrines se sont proclamées et confessées. Observer comment ces actions - faire doctrine et la professer - se sont formées et reliées est une manière de réaliser la "politique de la verité" qui mobilisa la fin de la décennie 70, d'une manière il est vrai assez distincte des formes qu'elle peut prendre aujourd'hui.
La question est : qu'advient-il de la vérité dans sa proclamation? Que gagne le vrai à être professé, et à l'être à plusieurs? Ou encore : qu'arrive-t-il au vrai lorsqu'il est proclamé comme un bien, confessé comme l'objet d'une possession, qui plus est d'une possession collective?
L'enquête sera menée à partis du terrain germanique des "doctrines" (Lebren et doctrinae, Doctrine de la science, Doctrine de l'État, Doctrine du Droit), situé dans sa proximité avec les formes protestantes de l'énonciation confessante (Confession d'Augsbourg, Formule de Concorde, etc.). Les ramifications de cette enquête seront théologico-politiques (théorie de la confession ou exhomologèse chez Saint Paul), réthoriques (place de la performance et du performatif dans l'acte de confession), pédagogiques (le docere de la doctrine et la question de l'enseignement). Toutes seront unies dans une interrogation sur le mode d'existence historique de la parole de vérité.

/ Séminaire & Atelier

(...)  / Détails

/ Bibliographie

Luther et la philosophie. Études d’histoire, Paris, Éditions de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales / Librairie philosophique J. Vrin (coll. « Contextes »), 2011, 314 p.

(Avec Hans Erich Bödeker et Michel Espagne [dir.]), Göttingen vers 1800. L’Europe des sciences de l’homme, Paris, Éditions du Cerf (Bibliothèque franco-allemande), 2010, 593 p.

(Avec Christophe Duhamelle [dir.]), Religion ou confession. Un bilan franco-allemand sur l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles), Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme (coll. « Colloquium »), 2010, VIII-609 p.

(Avec Irena Backus et Bernard Pouderon [dir.]), L’Argument ecclésiologique, l’Église ancienne et les Réformes, XVIe-XVIIe siècles, Paris, Beauchesne (Théologie Historique, 121), parution février 2012 (ms. remis, octobre 2011).
 

/ Autres directeurs



cliquer sur une date pour connaître les événements proposés ce jour là Agenda

précédent   Avril 2014  suivant
lun mar mer jeu ven sam dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30            

cliquer sur une date pour connaître les événements proposés ce jour là Rechercher

Nous écrire

collectif@ciph.org 

Coordonnées

Collège International
de philosophie
1, rue Descartes
75005 Paris
Tél. : 01 44 41 46 80
Fax : 01 44 41 46 86


Utilisez Firefox pour une meilleure navigation sur ce site