AGENDA

  •   Séminaires
  •   Colloques, Conférences, Rencontres
  •   Samedi, Débat autour d’un livre, Forums
Chargement…
Problème de Chargement…

Séminaire Philosophie/Politique et société

Travail et démocratie

Alexis CUKIER

dateDate : 24/05/2017 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  Annulé

nota beneInscription obligatoire, voir bouton « INSCRIPTIONS Modifications de programme »

lieu Adresse : Salle PrD03, Lycée Henri IV, 23 rue Clovis, 75005 Paris

Résumé :


« Démocratiser l’entreprise », « remettre le travail au cœur de la démocratie » : mais sur quelle base, et pour quoi faire ? Ce séminaire propose d’explorer les rapports entre travail et démocratie dans les sociétés capitalistes contemporaines : quelles sont les conséquences politiques des transformations du procès, de l’organisation et de la division du travail ? De quelles théories, pratiques et expériences disposons-nous pour penser une démocratisation du travail ? Comment le travail pourrait-il être transformé pour constituer un moyen d’une transformation démocratique de l’ensemble de la société, et quelles seraient alors les mutations conjointes de l’entreprise, du syndicat et de l’État ?
Nous examinerons des travaux récents dans les domaines de la psychologie et de la sociologie du travail, mais aussi de l’histoire sociale, de l’économie et des sciences politiques, ainsi que les apports décisifs du féminisme et de l’écologie politique, au prisme des outils et méthodes de la philosophie sociale, de filiations marxiste, foucaldienne ou pragmatiste. Nous questionnerons la manière dont la financiarisation de l’économie, le démantèlement du droit social, l’organisation néomanagériale du travail empêchent la réalisation des potentialités démocratiques du travail mais aussi la façon dont certaines pratiques économiques (coopératives et autogestionnaires) et politiques (luttes sociales et syndicales, solidarités concrètes liées à la production) peuvent constituer des points d’appui pour créer de nouvelles formes de pratique démocratique.
Lors de cette première année du séminaire, nous amorcerons l’analyse du caractère anti-démocratique des évolutions du travail dans les sociétés néolibérales, ainsi que des conditions réelles à partir desquelles on peut répondre à ce problème : comment le travail pourrait-il devenir un enjeu décisif, une base structurante et un moyen privilégié d’un possible renouvellement de la démocratie ?
Intervenants :
- Mercredi 22 février : Alexis Cukier (CIPh) : Critique démocratique du travail
- Mercredi 8 mars : Alexis Cukier : Le néolibéralisme contre le travail démocratique
- Mercredi 29 mars : Alexis Cukier : Enjeux démocratiques du travail : transformer le droit du travail et le syndicalisme
- Mercredi 19 avril : Jean-Philippe Deranty (Macquarie University, Sidney) : Le Manifeste des Plébéiens de Babeuf : égaliser les statuts des métiers
- Mercredi 10 mai : Isabelle Ferreras (FNRS, Université de Louvain, Harvard Law School) : D'une sociologie politique critique du travail à l'enjeu de la démocratisation de l'entreprise
- SÉANCE ANNULÉE > ce Mercredi 24 mai : Luca Paltrinieri (CIPh, CAPHI, Université de Rennes) : Démocratiser l’entreprise
- Mercredi 7 juin : Éric Lecerf (LLCP, Université Paris 8, ancien directeur de programme au CIPh) : Proudhon, Péguy et Weil : ambiguïtés d'un concept global de travail
- Jeudi 15 juin : Alexis Cukier : Démocratie industrielle et lutte des classes : les apports du féminisme matérialiste, de l’écologie politique et de la théorie politique des communs

Lien associé : https://unistra.adademia.edu/alexiscukier





>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Politique et société

Travail et démocratie

Alexis CUKIER

dateDate : 07/06/2017 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  O.K.

nota beneInscription obligatoire, voir bouton « INSCRIPTIONS Modifications de programme »

lieu Adresse : Salle Maurice Allais, Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), 25 rue de la Montagne Sainte Geneviève, 75005 Paris

Résumé :


« Démocratiser l’entreprise », « remettre le travail au cœur de la démocratie » : mais sur quelle base, et pour quoi faire ? Ce séminaire propose d’explorer les rapports entre travail et démocratie dans les sociétés capitalistes contemporaines : quelles sont les conséquences politiques des transformations du procès, de l’organisation et de la division du travail ? De quelles théories, pratiques et expériences disposons-nous pour penser une démocratisation du travail ? Comment le travail pourrait-il être transformé pour constituer un moyen d’une transformation démocratique de l’ensemble de la société, et quelles seraient alors les mutations conjointes de l’entreprise, du syndicat et de l’État ?
Nous examinerons des travaux récents dans les domaines de la psychologie et de la sociologie du travail, mais aussi de l’histoire sociale, de l’économie et des sciences politiques, ainsi que les apports décisifs du féminisme et de l’écologie politique, au prisme des outils et méthodes de la philosophie sociale, de filiations marxiste, foucaldienne ou pragmatiste. Nous questionnerons la manière dont la financiarisation de l’économie, le démantèlement du droit social, l’organisation néomanagériale du travail empêchent la réalisation des potentialités démocratiques du travail mais aussi la façon dont certaines pratiques économiques (coopératives et autogestionnaires) et politiques (luttes sociales et syndicales, solidarités concrètes liées à la production) peuvent constituer des points d’appui pour créer de nouvelles formes de pratique démocratique.
Lors de cette première année du séminaire, nous amorcerons l’analyse du caractère anti-démocratique des évolutions du travail dans les sociétés néolibérales, ainsi que des conditions réelles à partir desquelles on peut répondre à ce problème : comment le travail pourrait-il devenir un enjeu décisif, une base structurante et un moyen privilégié d’un possible renouvellement de la démocratie ?
Intervenants :
- Mercredi 22 février : Alexis Cukier (CIPh) : Critique démocratique du travail
- Mercredi 8 mars : Alexis Cukier : Le néolibéralisme contre le travail démocratique
- Mercredi 29 mars : Alexis Cukier : Enjeux démocratiques du travail : transformer le droit du travail et le syndicalisme
- Mercredi 19 avril : Jean-Philippe Deranty (Macquarie University, Sidney) : Le Manifeste des Plébéiens de Babeuf : égaliser les statuts des métiers
- Mercredi 10 mai : Isabelle Ferreras (FNRS, Université de Louvain, Harvard Law School) : D'une sociologie politique critique du travail à l'enjeu de la démocratisation de l'entreprise
- SÉANCE ANNULÉE > ce Mercredi 24 mai : Luca Paltrinieri (CIPh, CAPHI, Université de Rennes) : Démocratiser l’entreprise
- Mercredi 7 juin : Éric Lecerf (LLCP, Université Paris 8, ancien directeur de programme au CIPh) : Proudhon, Péguy et Weil : ambiguïtés d'un concept global de travail
- Jeudi 15 juin : Alexis Cukier : Démocratie industrielle et lutte des classes : les apports du féminisme matérialiste, de l’écologie politique et de la théorie politique des communs

Lien associé : https://unistra.adademia.edu/alexiscukier





>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Politique et société

Travail et démocratie

Alexis CUKIER

dateDate : 15/06/2017 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  O.K.

nota beneInscription obligatoire, voir bouton « INSCRIPTIONS Modifications de programme »

lieu Adresse : Salle Maurice Allais, Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), 25 rue de la Montagne Sainte Geneviève, 75005 Paris

Résumé :


« Démocratiser l’entreprise », « remettre le travail au cœur de la démocratie » : mais sur quelle base, et pour quoi faire ? Ce séminaire propose d’explorer les rapports entre travail et démocratie dans les sociétés capitalistes contemporaines : quelles sont les conséquences politiques des transformations du procès, de l’organisation et de la division du travail ? De quelles théories, pratiques et expériences disposons-nous pour penser une démocratisation du travail ? Comment le travail pourrait-il être transformé pour constituer un moyen d’une transformation démocratique de l’ensemble de la société, et quelles seraient alors les mutations conjointes de l’entreprise, du syndicat et de l’État ?
Nous examinerons des travaux récents dans les domaines de la psychologie et de la sociologie du travail, mais aussi de l’histoire sociale, de l’économie et des sciences politiques, ainsi que les apports décisifs du féminisme et de l’écologie politique, au prisme des outils et méthodes de la philosophie sociale, de filiations marxiste, foucaldienne ou pragmatiste. Nous questionnerons la manière dont la financiarisation de l’économie, le démantèlement du droit social, l’organisation néomanagériale du travail empêchent la réalisation des potentialités démocratiques du travail mais aussi la façon dont certaines pratiques économiques (coopératives et autogestionnaires) et politiques (luttes sociales et syndicales, solidarités concrètes liées à la production) peuvent constituer des points d’appui pour créer de nouvelles formes de pratique démocratique.
Lors de cette première année du séminaire, nous amorcerons l’analyse du caractère anti-démocratique des évolutions du travail dans les sociétés néolibérales, ainsi que des conditions réelles à partir desquelles on peut répondre à ce problème : comment le travail pourrait-il devenir un enjeu décisif, une base structurante et un moyen privilégié d’un possible renouvellement de la démocratie ?
Intervenants :
- Mercredi 22 février : Alexis Cukier (CIPh) : Critique démocratique du travail
- Mercredi 8 mars : Alexis Cukier : Le néolibéralisme contre le travail démocratique
- Mercredi 29 mars : Alexis Cukier : Enjeux démocratiques du travail : transformer le droit du travail et le syndicalisme
- Mercredi 19 avril : Jean-Philippe Deranty (Macquarie University, Sidney) : Le Manifeste des Plébéiens de Babeuf : égaliser les statuts des métiers
- Mercredi 10 mai : Isabelle Ferreras (FNRS, Université de Louvain, Harvard Law School) : D'une sociologie politique critique du travail à l'enjeu de la démocratisation de l'entreprise
- SÉANCE ANNULÉE > ce Mercredi 24 mai : Luca Paltrinieri (CIPh, CAPHI, Université de Rennes) : Démocratiser l’entreprise
- Mercredi 7 juin : Éric Lecerf (LLCP, Université Paris 8, ancien directeur de programme au CIPh) : Proudhon, Péguy et Weil : ambiguïtés d'un concept global de travail
- Jeudi 15 juin : Alexis Cukier : Démocratie industrielle et lutte des classes : les apports du féminisme matérialiste, de l’écologie politique et de la théorie politique des communs

Lien associé : https://unistra.adademia.edu/alexiscukier





>> Partager

    image philosophie