AGENDA

  •   Séminaires
  •   Colloques, Conférences, Rencontres
  •   Samedi, Débat autour d’un livre, Forums
Chargement…
Problème de Chargement…

Séminaire Philosophie/Politique et société

Ratio-analyse : l’Inconscient technique des réseaux

Andrew FEENBERG

dateDate : 23/05/2018 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  O.K.

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur)
https://form.jotformeu.com/CIPhFormulaires/feenberg_andrew_2018_05_23

lieu Adresse : Salle Maurice Allais, Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), 25 rue de la Montagne Sainte Geneviève, 75005 Paris

Résumé :


Tout comme la psychanalyse étudie l’arrière-plan inconscient de notre vie consciente, ce que nous appelons la « ratio-analyse » étudie l’arrière-plan inconscient du monde technique dans lequel nous vivons. Cet inconscient technique comprend les imaginaires qui forment le design des systèmes et dispositifs techniques.
L’inconscient technique hante une culture qui considère la rationalité comme allant de soi. Les Lumières invoquent la rationalité pour combattre la superstition sans se poser de questions sur la nature de la rationalité. Aux origines de la sociologie Pareto développe cette approche en disant que ce n’est que l’irrationnel qui nécessite une explication sociologique. Tout ce qui est rationnel, que ce soit une théorie scientifique ou un dispositif technique, s’explique suffisamment par les raisons qui déterminent ce qu’ils sont.  
La sous-détermination se voit très clairement dans le cas de la technologie dont le design n’est jamais déterminé uniquement par des raisons techniques, mais qui toujours incorpore des exigences sociales. En effet, il est difficile de comprendre le rôle de la société dans la technique parce que les hypothèses des Lumières concernant la rationalité font maintenant partie du sens commun universel.  La ratio-analyse essaie de franchir la barrière pour comprendre la contingence sociale des acquis rationnels.
Suivant la présentation qui introduira la théorie de la ratio-analyse, ce séminaire l’appliquera à trois dossiers. Le premier dossier concerne l’évolution du Minitel qui l’a mené d’un instrument pour rationnaliser la société française à un lieu de rencontre électronique. Le deuxième dossier comparera l’invention de l’éducation en ligne en tant que médiation technique,  à la réinvention ultérieure de l’éducation en ligne en tant que remplacement du professeur.  Le troisième dossier parlera de l’utilisation de l’internet par les patients en termes de l’érosion du concept traditionnel de maladie et de la relation entre médecin et patient. Les trois cas feront tous ressortir le rôle formateur d’une conception implicite de la vie sociale dans le design apparemment rationnel et efficace ainsi que dans l’utilisation de systèmes techniques. 

>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Politique et société

Ratio-analyse : l’Inconscient technique des réseaux

Andrew FEENBERG

dateDate : 24/05/2018 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  O.K.

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur)
https://form.jotformeu.com/CIPhFormulaires/feenberg_andrew_2018_05_24

lieu Adresse : Salle Maurice Allais, Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), 25 rue de la Montagne Sainte Geneviève, 75005 Paris

Résumé :


Tout comme la psychanalyse étudie l’arrière-plan inconscient de notre vie consciente, ce que nous appelons la « ratio-analyse » étudie l’arrière-plan inconscient du monde technique dans lequel nous vivons. Cet inconscient technique comprend les imaginaires qui forment le design des systèmes et dispositifs techniques.
L’inconscient technique hante une culture qui considère la rationalité comme allant de soi. Les Lumières invoquent la rationalité pour combattre la superstition sans se poser de questions sur la nature de la rationalité. Aux origines de la sociologie Pareto développe cette approche en disant que ce n’est que l’irrationnel qui nécessite une explication sociologique. Tout ce qui est rationnel, que ce soit une théorie scientifique ou un dispositif technique, s’explique suffisamment par les raisons qui déterminent ce qu’ils sont.  
La sous-détermination se voit très clairement dans le cas de la technologie dont le design n’est jamais déterminé uniquement par des raisons techniques, mais qui toujours incorpore des exigences sociales. En effet, il est difficile de comprendre le rôle de la société dans la technique parce que les hypothèses des Lumières concernant la rationalité font maintenant partie du sens commun universel.  La ratio-analyse essaie de franchir la barrière pour comprendre la contingence sociale des acquis rationnels.
Suivant la présentation qui introduira la théorie de la ratio-analyse, ce séminaire l’appliquera à trois dossiers. Le premier dossier concerne l’évolution du Minitel qui l’a mené d’un instrument pour rationnaliser la société française à un lieu de rencontre électronique. Le deuxième dossier comparera l’invention de l’éducation en ligne en tant que médiation technique,  à la réinvention ultérieure de l’éducation en ligne en tant que remplacement du professeur.  Le troisième dossier parlera de l’utilisation de l’internet par les patients en termes de l’érosion du concept traditionnel de maladie et de la relation entre médecin et patient. Les trois cas feront tous ressortir le rôle formateur d’une conception implicite de la vie sociale dans le design apparemment rationnel et efficace ainsi que dans l’utilisation de systèmes techniques. 

>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Politique et société

Ratio-analyse : l’Inconscient technique des réseaux

Andrew FEENBERG

dateDate : 08/06/2018 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  O.K.

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur)
https://form.jotformeu.com/CIPhFormulaires/feenberg_andrew_2018_06_08

lieu Adresse : Salle Maurice Allais, Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), 25 rue de la Montagne Sainte Geneviève, 75005 Paris

Résumé :


Tout comme la psychanalyse étudie l’arrière-plan inconscient de notre vie consciente, ce que nous appelons la « ratio-analyse » étudie l’arrière-plan inconscient du monde technique dans lequel nous vivons. Cet inconscient technique comprend les imaginaires qui forment le design des systèmes et dispositifs techniques.
L’inconscient technique hante une culture qui considère la rationalité comme allant de soi. Les Lumières invoquent la rationalité pour combattre la superstition sans se poser de questions sur la nature de la rationalité. Aux origines de la sociologie Pareto développe cette approche en disant que ce n’est que l’irrationnel qui nécessite une explication sociologique. Tout ce qui est rationnel, que ce soit une théorie scientifique ou un dispositif technique, s’explique suffisamment par les raisons qui déterminent ce qu’ils sont.  
La sous-détermination se voit très clairement dans le cas de la technologie dont le design n’est jamais déterminé uniquement par des raisons techniques, mais qui toujours incorpore des exigences sociales. En effet, il est difficile de comprendre le rôle de la société dans la technique parce que les hypothèses des Lumières concernant la rationalité font maintenant partie du sens commun universel.  La ratio-analyse essaie de franchir la barrière pour comprendre la contingence sociale des acquis rationnels.
Suivant la présentation qui introduira la théorie de la ratio-analyse, ce séminaire l’appliquera à trois dossiers. Le premier dossier concerne l’évolution du Minitel qui l’a mené d’un instrument pour rationnaliser la société française à un lieu de rencontre électronique. Le deuxième dossier comparera l’invention de l’éducation en ligne en tant que médiation technique,  à la réinvention ultérieure de l’éducation en ligne en tant que remplacement du professeur.  Le troisième dossier parlera de l’utilisation de l’internet par les patients en termes de l’érosion du concept traditionnel de maladie et de la relation entre médecin et patient. Les trois cas feront tous ressortir le rôle formateur d’une conception implicite de la vie sociale dans le design apparemment rationnel et efficace ainsi que dans l’utilisation de systèmes techniques. 

>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Politique et société

Ratio-analyse : l’Inconscient technique des réseaux

Andrew FEENBERG

dateDate : 19/06/2018 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  O.K.

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur)
https://form.jotformeu.com/CIPhFormulaires/feenberg_andrew_2018_06_19

lieu Adresse : Salle Maurice Allais, Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), 25 rue de la Montagne Sainte Geneviève, 75005 Paris

Résumé :


Tout comme la psychanalyse étudie l’arrière-plan inconscient de notre vie consciente, ce que nous appelons la « ratio-analyse » étudie l’arrière-plan inconscient du monde technique dans lequel nous vivons. Cet inconscient technique comprend les imaginaires qui forment le design des systèmes et dispositifs techniques.
L’inconscient technique hante une culture qui considère la rationalité comme allant de soi. Les Lumières invoquent la rationalité pour combattre la superstition sans se poser de questions sur la nature de la rationalité. Aux origines de la sociologie Pareto développe cette approche en disant que ce n’est que l’irrationnel qui nécessite une explication sociologique. Tout ce qui est rationnel, que ce soit une théorie scientifique ou un dispositif technique, s’explique suffisamment par les raisons qui déterminent ce qu’ils sont.  
La sous-détermination se voit très clairement dans le cas de la technologie dont le design n’est jamais déterminé uniquement par des raisons techniques, mais qui toujours incorpore des exigences sociales. En effet, il est difficile de comprendre le rôle de la société dans la technique parce que les hypothèses des Lumières concernant la rationalité font maintenant partie du sens commun universel.  La ratio-analyse essaie de franchir la barrière pour comprendre la contingence sociale des acquis rationnels.
Suivant la présentation qui introduira la théorie de la ratio-analyse, ce séminaire l’appliquera à trois dossiers. Le premier dossier concerne l’évolution du Minitel qui l’a mené d’un instrument pour rationnaliser la société française à un lieu de rencontre électronique. Le deuxième dossier comparera l’invention de l’éducation en ligne en tant que médiation technique,  à la réinvention ultérieure de l’éducation en ligne en tant que remplacement du professeur.  Le troisième dossier parlera de l’utilisation de l’internet par les patients en termes de l’érosion du concept traditionnel de maladie et de la relation entre médecin et patient. Les trois cas feront tous ressortir le rôle formateur d’une conception implicite de la vie sociale dans le design apparemment rationnel et efficace ainsi que dans l’utilisation de systèmes techniques. 

>> Partager

    image philosophie