AGENDA

  •   Séminaires
  •   Colloques, Conférences, Rencontres
  •   Samedi, Débat autour d’un livre, Forums
Chargement…
Problème de Chargement…

Séminaire Philosophie/Sciences humaines

Le différend Freud/Lacan. Sujet et symptôme, savoir et vérité

Paul-Laurent ASSOUN

dateDate : 04/12/2017 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  O.K.

nota beneInscription obligatoire sur
https://form.jotformeu.com/71213429894360

lieu Adresse : Salle Maurice Allais, Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), 25 rue de la Montagne Sainte Geneviève, 75005 Paris

Résumé :


Le présent séminaire est destiné à introduire à la conjonction « Freud et Lacan », selon une démarche de repérage des éléments de reprise et de démarcation. Centré sur la dialectique inconsciente du « savoir » et de la « vérité », d’une part, du sujet et du symptôme, d’autre part, il soumet à l’analyse le différend logique pour déboucher sur la clinique du sujet. On envisagera le « retour à Freud » de Jacques Lacan comme une opération de relecture et de réécriture du projet freudien. Cela requiert d’affronter l’opération par laquelle la « pensée-Lacan » réalise simultanément l’accomplissement de l’héritage freudien et sa remise en jeu.
C’est dire que ce cours-séminaire se présente comme une réintroduction fondamentale, visant à situer en son cœur la conjonction Freud/Lacan, sur la base des travaux effectués précédemment sur « l’épistémologie freudienne » et la théorie lacanienne. Passage d‘un « physicalisme » des processus à un topologisme, d’une métapsychologie des lieux, des conflits et des forces à une mathesis. Cette question du sujet et du symptôme engage le rapport à la science et à la philosophie. La position comparée de Freud et de Lacan face au logos philosophique servira d’index majeur de ce débat logique. L’hypothèse de l’inconscient affecte directement la fonction de vérité dans son rapport au savoir, donc le sujet qui en est le support.
Après la mise en forme de la problématique générale – soit les présupposés et les sources de l’épistémè freudienne et de la mathesis lacanienne –, on l’éclairera au moyen des thématiques suivantes. En premier lieu, l’examen de la production d’une trilogie du rapport du réel, de l’imaginaire et du symbolique. Du narcissisme au spéculaire, d’une métapsychologie des processus à une logique du signifiant. Du clivage au sujet divisé, entre savoir et vérité. Une fois cette dialectique assurée, on montrera les conséquences cliniques concrètes de ce différend logique. Réinterrogation de la dialectique structurale névrose/psychose/perversion et remise en situation du statut du sujet du symptôme et du fantasme, dans son rapport divisé à l’objet.

>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Sciences humaines

Le différend Freud/Lacan. Sujet et symptôme, savoir et vérité

Paul-Laurent ASSOUN

dateDate : 11/12/2017 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  O.K.

nota beneInscription obligatoire sur
https://form.jotformeu.com/71214215094346

lieu Adresse : Salle Maurice Allais, Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), 25 rue de la Montagne Sainte Geneviève, 75005 Paris

Résumé :


Le présent séminaire est destiné à introduire à la conjonction « Freud et Lacan », selon une démarche de repérage des éléments de reprise et de démarcation. Centré sur la dialectique inconsciente du « savoir » et de la « vérité », d’une part, du sujet et du symptôme, d’autre part, il soumet à l’analyse le différend logique pour déboucher sur la clinique du sujet. On envisagera le « retour à Freud » de Jacques Lacan comme une opération de relecture et de réécriture du projet freudien. Cela requiert d’affronter l’opération par laquelle la « pensée-Lacan » réalise simultanément l’accomplissement de l’héritage freudien et sa remise en jeu.
C’est dire que ce cours-séminaire se présente comme une réintroduction fondamentale, visant à situer en son cœur la conjonction Freud/Lacan, sur la base des travaux effectués précédemment sur « l’épistémologie freudienne » et la théorie lacanienne. Passage d‘un « physicalisme » des processus à un topologisme, d’une métapsychologie des lieux, des conflits et des forces à une mathesis. Cette question du sujet et du symptôme engage le rapport à la science et à la philosophie. La position comparée de Freud et de Lacan face au logos philosophique servira d’index majeur de ce débat logique. L’hypothèse de l’inconscient affecte directement la fonction de vérité dans son rapport au savoir, donc le sujet qui en est le support.
Après la mise en forme de la problématique générale – soit les présupposés et les sources de l’épistémè freudienne et de la mathesis lacanienne –, on l’éclairera au moyen des thématiques suivantes. En premier lieu, l’examen de la production d’une trilogie du rapport du réel, de l’imaginaire et du symbolique. Du narcissisme au spéculaire, d’une métapsychologie des processus à une logique du signifiant. Du clivage au sujet divisé, entre savoir et vérité. Une fois cette dialectique assurée, on montrera les conséquences cliniques concrètes de ce différend logique. Réinterrogation de la dialectique structurale névrose/psychose/perversion et remise en situation du statut du sujet du symptôme et du fantasme, dans son rapport divisé à l’objet.

>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Sciences humaines

Le différend Freud/Lacan. Sujet et symptôme, savoir et vérité

Paul-Laurent ASSOUN

dateDate : 15/01/2018 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  O.K.

nota beneInscription obligatoire sur
https://form.jotformeu.com/71213443694354

lieu Adresse : Salle Maurice Allais, Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), 25 rue de la Montagne Sainte Geneviève, 75005 Paris

Résumé :


Le présent séminaire est destiné à introduire à la conjonction « Freud et Lacan », selon une démarche de repérage des éléments de reprise et de démarcation. Centré sur la dialectique inconsciente du « savoir » et de la « vérité », d’une part, du sujet et du symptôme, d’autre part, il soumet à l’analyse le différend logique pour déboucher sur la clinique du sujet. On envisagera le « retour à Freud » de Jacques Lacan comme une opération de relecture et de réécriture du projet freudien. Cela requiert d’affronter l’opération par laquelle la « pensée-Lacan » réalise simultanément l’accomplissement de l’héritage freudien et sa remise en jeu.
C’est dire que ce cours-séminaire se présente comme une réintroduction fondamentale, visant à situer en son cœur la conjonction Freud/Lacan, sur la base des travaux effectués précédemment sur « l’épistémologie freudienne » et la théorie lacanienne. Passage d‘un « physicalisme » des processus à un topologisme, d’une métapsychologie des lieux, des conflits et des forces à une mathesis. Cette question du sujet et du symptôme engage le rapport à la science et à la philosophie. La position comparée de Freud et de Lacan face au logos philosophique servira d’index majeur de ce débat logique. L’hypothèse de l’inconscient affecte directement la fonction de vérité dans son rapport au savoir, donc le sujet qui en est le support.
Après la mise en forme de la problématique générale – soit les présupposés et les sources de l’épistémè freudienne et de la mathesis lacanienne –, on l’éclairera au moyen des thématiques suivantes. En premier lieu, l’examen de la production d’une trilogie du rapport du réel, de l’imaginaire et du symbolique. Du narcissisme au spéculaire, d’une métapsychologie des processus à une logique du signifiant. Du clivage au sujet divisé, entre savoir et vérité. Une fois cette dialectique assurée, on montrera les conséquences cliniques concrètes de ce différend logique. Réinterrogation de la dialectique structurale névrose/psychose/perversion et remise en situation du statut du sujet du symptôme et du fantasme, dans son rapport divisé à l’objet.

>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Sciences humaines

Le différend Freud/Lacan. Sujet et symptôme, savoir et vérité

Paul-Laurent ASSOUN

dateDate : 22/01/2018 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  O.K.

nota beneInscription obligatoire sur
https://form.jotformeu.com/71213764094354

lieu Adresse : Salle Maurice Allais, Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), 25 rue de la Montagne Sainte Geneviève, 75005 Paris

Résumé :


Le présent séminaire est destiné à introduire à la conjonction « Freud et Lacan », selon une démarche de repérage des éléments de reprise et de démarcation. Centré sur la dialectique inconsciente du « savoir » et de la « vérité », d’une part, du sujet et du symptôme, d’autre part, il soumet à l’analyse le différend logique pour déboucher sur la clinique du sujet. On envisagera le « retour à Freud » de Jacques Lacan comme une opération de relecture et de réécriture du projet freudien. Cela requiert d’affronter l’opération par laquelle la « pensée-Lacan » réalise simultanément l’accomplissement de l’héritage freudien et sa remise en jeu.
C’est dire que ce cours-séminaire se présente comme une réintroduction fondamentale, visant à situer en son cœur la conjonction Freud/Lacan, sur la base des travaux effectués précédemment sur « l’épistémologie freudienne » et la théorie lacanienne. Passage d‘un « physicalisme » des processus à un topologisme, d’une métapsychologie des lieux, des conflits et des forces à une mathesis. Cette question du sujet et du symptôme engage le rapport à la science et à la philosophie. La position comparée de Freud et de Lacan face au logos philosophique servira d’index majeur de ce débat logique. L’hypothèse de l’inconscient affecte directement la fonction de vérité dans son rapport au savoir, donc le sujet qui en est le support.
Après la mise en forme de la problématique générale – soit les présupposés et les sources de l’épistémè freudienne et de la mathesis lacanienne –, on l’éclairera au moyen des thématiques suivantes. En premier lieu, l’examen de la production d’une trilogie du rapport du réel, de l’imaginaire et du symbolique. Du narcissisme au spéculaire, d’une métapsychologie des processus à une logique du signifiant. Du clivage au sujet divisé, entre savoir et vérité. Une fois cette dialectique assurée, on montrera les conséquences cliniques concrètes de ce différend logique. Réinterrogation de la dialectique structurale névrose/psychose/perversion et remise en situation du statut du sujet du symptôme et du fantasme, dans son rapport divisé à l’objet.

>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Sciences humaines

Le différend Freud/Lacan. Sujet et symptôme, savoir et vérité

Paul-Laurent ASSOUN

dateDate : 29/01/2018 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  O.K.

nota beneInscription obligatoire sur
https://form.jotformeu.com/71213695294359

lieu Adresse : Salle Maurice Allais, Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), 25 rue de la Montagne Sainte Geneviève, 75005 Paris

Résumé :


Le présent séminaire est destiné à introduire à la conjonction « Freud et Lacan », selon une démarche de repérage des éléments de reprise et de démarcation. Centré sur la dialectique inconsciente du « savoir » et de la « vérité », d’une part, du sujet et du symptôme, d’autre part, il soumet à l’analyse le différend logique pour déboucher sur la clinique du sujet. On envisagera le « retour à Freud » de Jacques Lacan comme une opération de relecture et de réécriture du projet freudien. Cela requiert d’affronter l’opération par laquelle la « pensée-Lacan » réalise simultanément l’accomplissement de l’héritage freudien et sa remise en jeu.
C’est dire que ce cours-séminaire se présente comme une réintroduction fondamentale, visant à situer en son cœur la conjonction Freud/Lacan, sur la base des travaux effectués précédemment sur « l’épistémologie freudienne » et la théorie lacanienne. Passage d‘un « physicalisme » des processus à un topologisme, d’une métapsychologie des lieux, des conflits et des forces à une mathesis. Cette question du sujet et du symptôme engage le rapport à la science et à la philosophie. La position comparée de Freud et de Lacan face au logos philosophique servira d’index majeur de ce débat logique. L’hypothèse de l’inconscient affecte directement la fonction de vérité dans son rapport au savoir, donc le sujet qui en est le support.
Après la mise en forme de la problématique générale – soit les présupposés et les sources de l’épistémè freudienne et de la mathesis lacanienne –, on l’éclairera au moyen des thématiques suivantes. En premier lieu, l’examen de la production d’une trilogie du rapport du réel, de l’imaginaire et du symbolique. Du narcissisme au spéculaire, d’une métapsychologie des processus à une logique du signifiant. Du clivage au sujet divisé, entre savoir et vérité. Une fois cette dialectique assurée, on montrera les conséquences cliniques concrètes de ce différend logique. Réinterrogation de la dialectique structurale névrose/psychose/perversion et remise en situation du statut du sujet du symptôme et du fantasme, dans son rapport divisé à l’objet.

>> Partager

    image philosophie