AGENDA

  •   Séminaires
  •   Colloques, Conférences, Rencontres
  •   Samedi, Débat autour d’un livre, Forums
Chargement…
Problème de Chargement…

Séminaire Philosophie/Sciences et techniques

Actualité de Deleuze & Guattari. (III) Biogenèse, ontophylogenèse et mondes possibles

Jérôme ROSANVALLON

dateDate : 17/06/2019 heure Début : 19h -> Fin : 21h  O.K.

lieu Adresse : Salle Delacommune-Orgebin, USIC, 18 rue de Varenne, 75007 Paris. Code porte 01563

Résumé :


L’actualité de la philosophie que Gilles Deleuze et Félix Guattari ont élaborée de 1972 à 1991 est plus brûlante que jamais. De la métaphysique pure à la géopolitique contemporaine, en passant par presque toutes les sciences, il n’est aucun domaine de réalité dont ils n’ont su ressaisir ou anticiper les révolutions passées ou encore à venir. Mettre en lumière leur avance partout persistante est l’objet précis de ce séminaire.
Les deux premières années furent l’occasion de conceptualiser la Nature pensée comprise, soit de façon générale, comme immanence absolue se déployant nécessairement selon un triple aspect statique, dynamique et gnoséologique, soit sous un premier angle particulier, comme « strate physico-chimique » ou matière-espace-temps mise en équations et partiellement à disposition par la physique fondamentale et appliquée. Nous aurons cette année à l’envisager sous un deuxième angle, comme Nature vivante, « Gaïa », ou, selon la terminologie des deux auteurs, « strate organique » (terrestre et sans doute aussi extra-terrestre). Comment la vie est-elle née et s’est-elle perpétuée ? Pourquoi s’est-elle aussi organisée en organismes multicellulaires ? Confirmant certains concepts et intuitions de L’Anti-Œdipe et Mille plateaux, la biologie contemporaine y répond toujours plus précisément en généralisant deux piliers théoriques : le double processus (temporel) de variation/sélection découvert par Darwin et le processus (spatial) tout aussi universel de symbiose notamment mis en exergue par Lynn Margulis. Ces processus sont constitutifs de la strate organique, sous sa forme moléculaire, unicellulaire et multicellulaire, dans la mesure où ils sont les seuls à ne pas violer l’immanence dynamique selon laquelle quelque chose ne se crée jamais à partir de rien – impératif que viole en revanche toute idée d’émergence, d’auto-organisation ou de programme génétique. Par sélection et ralentissement, la variation pure produit ainsi la vie qui produit des organismes qui produisent des mondes possibles à la fois perceptifs, affectifs et actifs – au même titre que l’art.
Programme des séances et intervenant :
- Lundi 13 mai : Genèse du vivant (la strate organique)
- SÉANCE ANNULÉE > Lundi 27 mai : Genèse et organisation des organismes multi-cellulaires (le Corps sans Organes)
- Mardi 28 mai : conférence de Thomas Heams, AgroParisTech et INRA : Le vivant sans frontières et l’ontophylogenèse
- Lundi 17 juin : Genèse des mondes possibles (l'art comme prolongement de la vie)

>> Partager

    image philosophie