image philosophie

Claire FAUVERGUE

Actuel(le) Directeur de programme du 01/07/2016  au 30/06/2022

Direction de programme : L'encyclopédie et l'herméneutique : points de vue, ouvertures et horizons

Résumé :  Le programme que nous proposons engage une réflexion se situant au croisement de la philosophie et des philosophies en faisant l’examen des critères de réflexivité en matière d’histoire des savoirs et d’histoire de la philosophie. Il consiste à revenir sur des problèmes épistémologiques fondamentaux concernant notre rapport aux savoirs ainsi qu’à montrer l’actualité de concepts communs à l’Encyclopédie et à l’herméneutique, à savoir les concepts de point de vue, d’ouverture et d’horizon. Plus généralement, notre réflexion portera sur les concepts historiographiques au moyen desquels nous nous représentons nos connaissances en faisant l’hypothèse que ces concepts ont eux-mêmes une histoire et se renouvellent, de même qu’évoluent les critères de réflexivité qui sont les nôtres. L’étude du rapport de l’histoire de la philosophie à l’épistémologie et, à l’inverse, celle du rapport de l’épistémologie à l’histoire de la philosophie, ceci à partir d’une série d’exemples, pourra s’avérer centrale. Envisager l’histoire des savoirs et de la philosophie sous l’angle de la rationalité encyclopédique permettra, d’une part, de rompre avec l’idée que l’historiographie des Lumières est fondée sur une représentation linéaire du temps orienté par le progrès et, d’autre part, de considérer la notion de système comme métathéorie. Il s’agira non seulement de définir les moyens de dépasser les philosophies particulières en s’attachant aux continuités métathéoriques, mais aussi de penser la possibilité de constituer une véritable rationalité, au sens d’une réalité collective à la fois historiquement déterminée et ouverte, c’est-à-dire porteuse de nouveaux horizons.

Cette réflexion ne sera pas sans portée actuelle. Elle s’attachera aux moyens d’établir un projet de connaissance en accordant la plus grande attention à l’évolution des critères de la réflexivité et à notre rapport aux savoirs en général. C’est à partir de l’étude de l’histoire des notions de point de vue, d’ouverture et d’horizon que nous penserons la possibilité de tisser une continuité métathéorique entre les classiques, les Lumières et les pistes ouvertes aujourd’hui par l’herméneutique. Plus généralement, en mettant en jeu l’ouverture de la philosophie aux philosophies, le programme engagera une réflexion sur la possibilité d’interpréter les concepts philosophiques hors de leur contexte original. Le rapprochement entre le langage symbolique et le rôle de l’interprétation pour l’intelligibilité herméneutique nous invitera à regarder les significations comme le résultat d’une activité subjective et intersubjective, mémorielle et sensible, comme un fait d’expérience, non réductible à un sujet cérébral ou à un support matériel unique.

Le séminaire s’articulera comme suit : 1. histoire et définition des notions de point de vue, d’ouverture et d’horizon. 2. étude du rapport de l’histoire de la philosophie à l’épistémologie et, à l’inverse, du rapport de l’épistémologie à l’histoire de la philosophie. 3. réflexion sur l’actualité des notions de point de vue, d’ouverture et d’horizon et sur les nouvelles ouvertures que l’on peut en attendre.