image philosophie

Stéphane ARGUILLERE

Ancien(ne) Directeur de programme du 01/07/1995  au 30/06/2001

Direction de programme : La psychologie et la noétique spéculatives du bouddhisme tardif : une contribution à l'approfondissement de la métaphysique

Résumé : Selon Heidegger, le nihilisme n'est pas un accident échu à la métaphysique, mais plutôt le terme naturel de son développement historial. Marque d'une finitude native, il est manifestation non pas tant de sa caducité que de son contenu encore impensé. Pour dépasser la métaphysique dans son propre sens, une méditation du nihilisme est requise. Celui-ci s'incarne dans la figure du travailleur, l'étant qui se produit soi-même en son être. Or une telle production circulaire est pensé par le bouddhisme tardif, qui est à ce titre aussi contemporain qu'absolument originaire (relativement au destin de la métaphysique). En l'étudiant en son apogée tibétaine, chez Klong-chen rab-'byams (XIVème siècle), on accomplira donc la tâche, restée programmatique, du dépassement de la métaphysique. En plus du séminaire, un atelier de traduction est proposé pour un public doté d'une certaine maîtrise du tibétain.