image philosophie

Catherine AUDARD

Ancien(ne) Directeur de programme Angleterre  du 01/07/1992  au 30/06/1998

Direction de programme : Citoyenneté et éthique publique : les changements de paradigmes. Libéralisme, républicanisme et revendications du multiculturalisme.

Résumé : Face aux tensions caractéristiques des démocraties contemporaines entre les demandes de liberté individuelle et celle de justice et de reconnaissance, les auteurs de langues anglaises (Rawls, Nozick, Dworkin, etc.) ont proposé des modèles de résolution des conflits qui sont fondés sur la priorité des droits individuels. Ils se sont ainsi éloignés des conceptions utilitaristes classiques qui refusaient de dissocier le bien-être individuel de celui de la société en adoptant comme critère de justice «le plus grand bonheur pour le plus grand nombre». Mais la «priorité du juste sur le bien», qui était le mot d'ordre de l'éthique publique libérale, est à présent contestée au nom d'une autre vision de la citoyenneté, définie par l'appartenance à une communauté et la poursuite d'un bien commun (C. Taylor, M. Sandel, M. Walzer). C'est la capacité de cette nouvelle éthique publique à répondre de manière satisfaisante aux problèmes posés par le pluralisme et l'individualisme contemporains, ainsi qu'à poser les bases d'un consensus en matière de justice, qui sera examinée dans ce programme de recherches.