image philosophie

Hidetaka ISHIDA

Ancien(ne) Directeur de programme Japon  du 01/07/2001  au 30/06/2007

Direction de programme : Philosophie et ses lumières : penser les modernités en Extrême-Orient

Résumé : Philosophie, cette prétention à la pensée universelle depuis les Lumières, peut-elle avoir ses assises véridiques en Extrême-Orient ? Dans cette aire géo-historique et culturelle que la philosophie a longtemps considérée comme son dehors, comment peut-on poser la question de l'universalité de la pensée ? Ce programme se propose de réfléchir sur les conditions de possibilité de la philosophie en Extrême-Orient (le Japon notamment mais en incluant aussi la Chine, la Corée et les pays d'Asie du Sud-Est). Pour ouvrir la problématique, il se fixe son objet empirique : la modernité et ses traductions. La modernité ici étant considérée comme une condition historique primordiale pour penser le monde mondialisé sous les lumières du même et de l'autre .
Les approches seront interdisciplinaires et collectives.
Faisant appel aux recherches dans les différents domaines (l'art, la littérature, la psychanalyse, l'analyse de la discursivité et de la représentation, la théorie des média, l'histoire des sciences et des techniques, la théorie sociale et la philosophie politique), on tentera de montrer comment les modernités, japonaises et asiatiques, ainsi que les savoirs modernes, se sont constitués à travers les vastes processus historiques de transformations culturelles.