image philosophie

Marie-Louise MALLET

Ancien(ne) Directeur de programme du 01/07/1992  au 30/06/1998

Direction de programme : Le pur et l'impur : la question du “proprement musical”

Résumé : Il s'agirait de poser la question du musical en tant que tel : question “philosophique” mais qui ne va pas, dans la philosophie, sans quelques troubles ou apories quant à “la chose même”. Comment la musique qui, “en tant que telle”, est, en Occident, co-originaire à la philosophie et à la mathématique, en vient-elle à acquérir un statut très ambivalent dans la philosophie même? Comment l'idée du musical en tant que tel entraîne-t-elle, dans la philosophie, toutes sortes d'exclusions, de rejets de délimitations plus ou moins problématiques, une certaines obsession de la pureté et une sorte de sublimation de la musique comme art pur par excellence en même temps qu'une hantise de l'impur un trouble récurrent dans les textes philosophiques dès qu'il s'agit de musique et tout particulièrement de “musique pure”, c'est à dire sans texte?
Étudier cette ambivalence, ce tremblement entre le péras et l'apeiron, dans quelques textes philosophiques exemplaires : Platon, Saint-Augustin,... Hegel. Poser aussi la question aujourd'hui où, plus que jamais, la question du musical en tant que tel est devenue problématique.