image philosophie

Georges NAVET

Ancien(ne) Directeur de programme du 01/07/1995  au 30/06/2001

Direction de programme : Du droit

Résumé : La formule selon laquelle “nul n'est censé ignorer la loi” fait nolens volens de chacun un sujet du droit. Quelles que soient pourtant les tendances et les tentatives en ce sens, le droit ne parvient jamais durablement à se clore sur lui-même : perméable, s'il est vraiment droit, à de grands principes de justice (égalité, liberté...), il n'en est pourtant jamais complètement déductible ; susceptible de redoubler et de renforcer des rapports de forces, il n'en demeure pas moins irréductible à eux par sa dimension propre, et sauf à se renier lui-même en devenant le masque transparent d'une domination.
C'est dans la tension constitutive entre justice et forces que se loge un questionnement philosophique ne s'interdisant ni de recourir à l'histoire du droit, ni de réinterroger ceux qui ont tenté de le penser (Montesquieu, entre autres, ou Vico...), ni enfin de s'intéresser à l'actualité (par exemple, l'analyse de la notionmal formée de «société civile» doublet empirico-idéal supposant le plus souvent la tension apaisée, résolue ou dépassée).