Éric PUISAIS

2022

Directeur de programme du 13/06/2022 au 30/06/2028
Pays : France

Direction de programme : De la justice sociale à la justice spatiale

Résumé : Ce projet de recherche se construit autour de deux axes majeurs : d’une part une généalogie de la « justice sociale », et d’autre part une tentative de réflexion autour d’une philosophie de la géographie. Le premier pilier de cette recherche prend pour axe la création, en 1919, de l’Organisation Internationale du travail qui déclare, dans son acte constitutif, qu’il n’y a pas de paix durable sans justice sociale. Comment, à partir de là, pouvons-nous remonter à la compréhension de la manière dont la question sociale se construit tout au long du XIXe siècle à la fois dans la philosophie européenne et dans les rapports que celle-ci entretient avec l’Amérique (notamment la naissance du pragmatisme). Puis, nous chercherons à saisir la manière dont cette idée de justice sociale s’est déployée au cours du XXe siècle jusqu’aux débats issus de la publication de la Théorie de la Justice de Rawls.
Mais, notre siècle, façonné par une urbanisation globalisante, par l’émergence de « global citie » (S. Sassen, 1991), nous dévoile aussi une nouvelle cartographie du politique et des usages du pouvoir. Cela nous oblige à repenser la production de l’espace (H. Lefevbre) et à imaginer une « géographie du juste et de l’injuste ».
Quelle place aujourd’hui peut-on accorder aux « sans places » ? Comment une forme de « lutte des places » (M. Lussault) vient désormais nous obliger à repenser l’espace politique.
Ces deux axes de recherches offrent un croisement entre philosophie et géographie qui sont féconds pour penser, en philosophe politique, l’espace de notre Monde (au sens d’un monde globalisé)

Retour à Assemblée collégiale 2022-2025