AGENDA

  •   Séminaires
  •   Colloques, Conférences, Rencontres
  •   Samedi, Débat autour d’un livre, Forums
Chargement…
Problème de Chargement…

Séminaire Philosophie/Philosophies

Phénoménologie de l'expression et écriture chinoise

Héctor G. CASTAÑO

dateDate : 04/12/2020 heure Début : 14h30 -> Fin : 16h30  Heure locale

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur) https://forms.gle/KCeRzhrc1Nu6FL58A

lieu Adresse : Room 2009, College of Liberal Arts, Institute of Philosophy - National Sun Yat-sen University, No. 70, Lianhai Road, Gushan District, Kaohsiung City, 804, Taïwan

Résumé : Les séances seront retransmises par visioconférence sur google meet, les liens seront envoyés aux inscrits avant chaque séance.


Le séminaire se déroulera en mandarin.

Ce séminaire se propose de réfléchir au concept d’« expression » à partir d’une analyse du phénomène de l’écriture et, plus précisément, de l’écriture chinoise.
En effet, la découverte de l’écriture chinoise a joué un rôle de premier ordre dans la réflexion européenne sur l’expression : chez Leibniz, elle a servi de modèle métaphorique pour interroger la dimension sémiotique et expressive de sa caracteristica universalis ; chez Humboldt, « l’analogie de l’écriture » propre au chinois constitue l’expression – et donc la réalisation – graphique d’un travail de type philosophique ; chez Derrida, l’écriture chinoise semble délimiter le dehors du logocentrisme en proposant une forme alternative du rapport entre phoné et graphie et en mettant en question le paradigme métaphysique de l’expression conçue comme « vouloir-dire ». Et bien que Merleau-Ponty n’ait pas étudié l’écriture chinoise en tant que telle, sa conception du geste expressif comme une forme d’écriture le situe au cœur des débats contemporains autour de la spécificité de l’écriture chinoise.
Dans le contexte de la philosophie sinophone, la réflexion sur l’autonomie expressive de l’écriture et sur ses valeurs intellectuelles et esthétiques invite également à reconsidérer le rapport entre trace écrite et expression. Contre ceux qui réduisent les caractères chinois à n’être qu’une représentation maladroite de la langue parlée, ce séminaire fera dialoguer des approches d’inspiration phénoménologique avec des recherches récentes sur l’écriture chinoise. Que ce soit en considérant la réalité matérielle des sinogrammes, le rôle de la corporéité et du « monde de la vie » dans leur formation, leur rapport avec la langue parlée ou leur utilisation dans l’art calligraphique, le phénomène de l’écriture chinoise invite à une relecture transculturelle de concepts et problèmes chers à la philosophie contemporaine.
Intervenants :
- Vendredi 20 novembre : Héctor G. Castaño : Reconsidérer le concept d'expression
- Vendredi 27 novembre : Héctor G. Castaño : Expression et écriture chez Derrida
- Vendredi 4 décembre : Héctor G. Castaño : Expression et écriture chez Merleau-Ponty
- Lundi 7 décembre : Lin Yuan-tze, NCCU : L'expressivité de l'écriture chinoise du point de vue de Wundt et sa théorie de l'origine gestuelle de la langue
- Lundi 14 décembre : Mathias Obert, NSYSU : Caractères visuels et calligraphie
- Vendredi 18 décembre : Kwan Tze-wan, CUHK : Les « six méthodes » de formation des caractères et leur multiplication



>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Philosophies

Phénoménologie de l'expression et écriture chinoise

Héctor G. CASTAÑO

dateDate : 07/12/2020 heure Début : 14h30 -> Fin : 16h30  Heure locale

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur) https://forms.gle/KCeRzhrc1Nu6FL58A

lieu Adresse : Room 2009, College of Liberal Arts, Institute of Philosophy - National Sun Yat-sen University, No. 70, Lianhai Road, Gushan District, Kaohsiung City, 804, Taïwan

Résumé : Les séances seront retransmises par visioconférence sur google meet, les liens seront envoyés aux inscrits avant chaque séance.


Le séminaire se déroulera en mandarin.

Ce séminaire se propose de réfléchir au concept d’« expression » à partir d’une analyse du phénomène de l’écriture et, plus précisément, de l’écriture chinoise.
En effet, la découverte de l’écriture chinoise a joué un rôle de premier ordre dans la réflexion européenne sur l’expression : chez Leibniz, elle a servi de modèle métaphorique pour interroger la dimension sémiotique et expressive de sa caracteristica universalis ; chez Humboldt, « l’analogie de l’écriture » propre au chinois constitue l’expression – et donc la réalisation – graphique d’un travail de type philosophique ; chez Derrida, l’écriture chinoise semble délimiter le dehors du logocentrisme en proposant une forme alternative du rapport entre phoné et graphie et en mettant en question le paradigme métaphysique de l’expression conçue comme « vouloir-dire ». Et bien que Merleau-Ponty n’ait pas étudié l’écriture chinoise en tant que telle, sa conception du geste expressif comme une forme d’écriture le situe au cœur des débats contemporains autour de la spécificité de l’écriture chinoise.
Dans le contexte de la philosophie sinophone, la réflexion sur l’autonomie expressive de l’écriture et sur ses valeurs intellectuelles et esthétiques invite également à reconsidérer le rapport entre trace écrite et expression. Contre ceux qui réduisent les caractères chinois à n’être qu’une représentation maladroite de la langue parlée, ce séminaire fera dialoguer des approches d’inspiration phénoménologique avec des recherches récentes sur l’écriture chinoise. Que ce soit en considérant la réalité matérielle des sinogrammes, le rôle de la corporéité et du « monde de la vie » dans leur formation, leur rapport avec la langue parlée ou leur utilisation dans l’art calligraphique, le phénomène de l’écriture chinoise invite à une relecture transculturelle de concepts et problèmes chers à la philosophie contemporaine.
Intervenants :
- Vendredi 20 novembre : Héctor G. Castaño : Reconsidérer le concept d'expression
- Vendredi 27 novembre : Héctor G. Castaño : Expression et écriture chez Derrida
- Vendredi 4 décembre : Héctor G. Castaño : Expression et écriture chez Merleau-Ponty
- Lundi 7 décembre : Lin Yuan-tze, NCCU : L'expressivité de l'écriture chinoise du point de vue de Wundt et sa théorie de l'origine gestuelle de la langue
- Lundi 14 décembre : Mathias Obert, NSYSU : Caractères visuels et calligraphie
- Vendredi 18 décembre : Kwan Tze-wan, CUHK : Les « six méthodes » de formation des caractères et leur multiplication



>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Philosophies

Phénoménologie de l'expression et écriture chinoise

Héctor G. CASTAÑO

dateDate : 14/12/2020 heure Début : 14h30 -> Fin : 16h30  Heure locale

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur) https://forms.gle/KCeRzhrc1Nu6FL58A

lieu Adresse : Room 2009, College of Liberal Arts, Institute of Philosophy - National Sun Yat-sen University, No. 70, Lianhai Road, Gushan District, Kaohsiung City, 804, Taïwan

Résumé : Les séances seront retransmises par visioconférence sur google meet, les liens seront envoyés aux inscrits avant chaque séance.


Le séminaire se déroulera en mandarin.

Ce séminaire se propose de réfléchir au concept d’« expression » à partir d’une analyse du phénomène de l’écriture et, plus précisément, de l’écriture chinoise.
En effet, la découverte de l’écriture chinoise a joué un rôle de premier ordre dans la réflexion européenne sur l’expression : chez Leibniz, elle a servi de modèle métaphorique pour interroger la dimension sémiotique et expressive de sa caracteristica universalis ; chez Humboldt, « l’analogie de l’écriture » propre au chinois constitue l’expression – et donc la réalisation – graphique d’un travail de type philosophique ; chez Derrida, l’écriture chinoise semble délimiter le dehors du logocentrisme en proposant une forme alternative du rapport entre phoné et graphie et en mettant en question le paradigme métaphysique de l’expression conçue comme « vouloir-dire ». Et bien que Merleau-Ponty n’ait pas étudié l’écriture chinoise en tant que telle, sa conception du geste expressif comme une forme d’écriture le situe au cœur des débats contemporains autour de la spécificité de l’écriture chinoise.
Dans le contexte de la philosophie sinophone, la réflexion sur l’autonomie expressive de l’écriture et sur ses valeurs intellectuelles et esthétiques invite également à reconsidérer le rapport entre trace écrite et expression. Contre ceux qui réduisent les caractères chinois à n’être qu’une représentation maladroite de la langue parlée, ce séminaire fera dialoguer des approches d’inspiration phénoménologique avec des recherches récentes sur l’écriture chinoise. Que ce soit en considérant la réalité matérielle des sinogrammes, le rôle de la corporéité et du « monde de la vie » dans leur formation, leur rapport avec la langue parlée ou leur utilisation dans l’art calligraphique, le phénomène de l’écriture chinoise invite à une relecture transculturelle de concepts et problèmes chers à la philosophie contemporaine.
Intervenants :
- Vendredi 20 novembre : Héctor G. Castaño : Reconsidérer le concept d'expression
- Vendredi 27 novembre : Héctor G. Castaño : Expression et écriture chez Derrida
- Vendredi 4 décembre : Héctor G. Castaño : Expression et écriture chez Merleau-Ponty
- Lundi 7 décembre : Lin Yuan-tze, NCCU : L'expressivité de l'écriture chinoise du point de vue de Wundt et sa théorie de l'origine gestuelle de la langue
- Lundi 14 décembre : Mathias Obert, NSYSU : Caractères visuels et calligraphie
- Vendredi 18 décembre : Kwan Tze-wan, CUHK : Les « six méthodes » de formation des caractères et leur multiplication



>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Philosophies

Phénoménologie de l'expression et écriture chinoise

Héctor G. CASTAÑO

dateDate : 18/12/2020 heure Début : 14h30 -> Fin : 16h30  Heure locale

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur) https://forms.gle/KCeRzhrc1Nu6FL58A

lieu Adresse : Room 2009, College of Liberal Arts, Institute of Philosophy - National Sun Yat-sen University, No. 70, Lianhai Road, Gushan District, Kaohsiung City, 804, Taïwan

Résumé : Les séances seront retransmises par visioconférence sur google meet, les liens seront envoyés aux inscrits avant chaque séance.


Le séminaire se déroulera en mandarin.

Ce séminaire se propose de réfléchir au concept d’« expression » à partir d’une analyse du phénomène de l’écriture et, plus précisément, de l’écriture chinoise.
En effet, la découverte de l’écriture chinoise a joué un rôle de premier ordre dans la réflexion européenne sur l’expression : chez Leibniz, elle a servi de modèle métaphorique pour interroger la dimension sémiotique et expressive de sa caracteristica universalis ; chez Humboldt, « l’analogie de l’écriture » propre au chinois constitue l’expression – et donc la réalisation – graphique d’un travail de type philosophique ; chez Derrida, l’écriture chinoise semble délimiter le dehors du logocentrisme en proposant une forme alternative du rapport entre phoné et graphie et en mettant en question le paradigme métaphysique de l’expression conçue comme « vouloir-dire ». Et bien que Merleau-Ponty n’ait pas étudié l’écriture chinoise en tant que telle, sa conception du geste expressif comme une forme d’écriture le situe au cœur des débats contemporains autour de la spécificité de l’écriture chinoise.
Dans le contexte de la philosophie sinophone, la réflexion sur l’autonomie expressive de l’écriture et sur ses valeurs intellectuelles et esthétiques invite également à reconsidérer le rapport entre trace écrite et expression. Contre ceux qui réduisent les caractères chinois à n’être qu’une représentation maladroite de la langue parlée, ce séminaire fera dialoguer des approches d’inspiration phénoménologique avec des recherches récentes sur l’écriture chinoise. Que ce soit en considérant la réalité matérielle des sinogrammes, le rôle de la corporéité et du « monde de la vie » dans leur formation, leur rapport avec la langue parlée ou leur utilisation dans l’art calligraphique, le phénomène de l’écriture chinoise invite à une relecture transculturelle de concepts et problèmes chers à la philosophie contemporaine.
Intervenants :
- Vendredi 20 novembre : Héctor G. Castaño : Reconsidérer le concept d'expression
- Vendredi 27 novembre : Héctor G. Castaño : Expression et écriture chez Derrida
- Vendredi 4 décembre : Héctor G. Castaño : Expression et écriture chez Merleau-Ponty
- Lundi 7 décembre : Lin Yuan-tze, NCCU : L'expressivité de l'écriture chinoise du point de vue de Wundt et sa théorie de l'origine gestuelle de la langue
- Lundi 14 décembre : Mathias Obert, NSYSU : Caractères visuels et calligraphie
- Vendredi 18 décembre : Kwan Tze-wan, CUHK : Les « six méthodes » de formation des caractères et leur multiplication



>> Partager

    image philosophie