AGENDA

  •   Séminaires
  •   Colloques, Conférences, Rencontres
  •   Samedi, Débat autour d’un livre, Forums
Chargement…
Problème de Chargement…

Séminaire Philosophie/Politique et société

Architecture et classes sociales aujourd'hui

Jacopo GALIMBERTI

dateDate : 01/12/2020 heure Début : 14h -> Fin : 16h  O.K.

nota beneDébat jusqu'à 18h

lieu Adresse : Salle à préciser, L'Université de Bologne, Via Zamboni, 33, 40126 Bologne, Italie

Résumé : Séminaire organisé en collaboration avec l’université de Bologne.


Au sein de l’operaïsme italien figuraient plusieurs militants qui avaient une formation d’architecte (Claudio Greppi, Massimo d’Alessandro, Paolo Deganello, Alberto Magnaghi, etc.), ainsi qu’un philosophe, Massimo Cacciari, qui a beaucoup réfléchi autour de l’architecture et de l’urbanisme. De manière plus générale, l’histoire de l’architecture s’est confrontée à plusieurs reprises avec cette tendance du marxisme. On songe à la revue Contropiano et à l’ouvrage de Manfredo Tafuri, Projet et utopie, qui est très influencé par Mario Tronti, Antonio Negri et Asor Rosa.
En s’appuyant sur ces bases théoriques, le séminaire de cette année propose d’interroger le rapport entre classes sociales et architecture aujourd’hui. Les deux séances aborderont deux thématiques distinctes : l’héritage du social housing anglais des années soixante et soixante-dix, et le « gel des loyers » pendant cinq ans (Mietendeckel) qui est maintenant en voie de devenir une loi au Sénat de Berlin. Dans les deux cas, des spécialistes vont nous aider à saisir les enjeux sociaux, politiques et architecturaux que ces questions sous-entendent.
Le sociologue Nicholas Thoburn, qui prépare actuellement un ouvrage sur la destruction du complexe de logements de Robin Hood Gardens, nous permettra de réfléchir autour de la relation entre classe et architecture au moment où le brutalisme le plus « working class » est, d’une part, détruit et muséalisé, et, d’autre part, « renouvelé » à travers des opérations de marketing qui visent à attirer des acheteurs issus des classes moyennes supérieures.
Une militante de l’Interventionistische Linke (IL) va retracer avec nous le parcours politique et administratif du projet de loi, impulsé par l’extrême gauche, qui prévoit le gel des loyers berlinois. L’expérience de Rotes Wien (Vienne rouge), explicitement évoquée par l’IL, sera présentée et contextualisée à l’aune de l’étude critique qu’en a fait Tafuri dans son ouvrageVienne la rouge - La politique immobilière de la Vienne socialiste 1919-1933.


>> Partager

    image philosophie