AGENDA

  •   Séminaires
  •   Colloques, Conférences, Rencontres
  •   Samedi, Débat autour d’un livre, Forums
Chargement…
Problème de Chargement…

Séminaire Philosophie/Arts et littérature

Une esthétique du bruit : philosophie, culture digitale et expérimentation artistique (An Aesthetics of Noise : Philosophy, Digital Culture and Artistic experimentation)

Mark COTÉ, Patrick FFRENCH, Sacha GOLOB et Cécile MALASPINA

dateDate : 24/02/2021 heure Début : 18h -> Fin : 20h  O.K.

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur)
http://bit.ly/voegelinnoise

lieu Adresse : Salle et adresse à préciser, King's College London, Londres (Angleterre)

Résumé : Séminaire organisé avec la collaboration du King's College London, Departement de Digital Humanities, Departement de Français, et Centre for Philosophy and the Visual Arts.


Le séminaire se tiendra en anglais.

Nous poursuivrons ce semestre notre séminaire sur l’esthétique du bruit en invitant philosophes, théoriciens et noisers à débattre, à l’intersection entre philosophie, culture digitale et pratiques artistiques, des limites traditionnelles de l’esthétique. Comment le bruit participe-t-il aux données des sens (aísthēsis) et comment s’impose-t-il au sujet de l’expérience, dont les dimensions se redessinent à travers les nouvelles médiations techniques ? Comme l'a fait remarquer Fischer Black dans le cadre de la finance, le bruit rend difficile la mise à l'épreuve des théories, il brouille notre vision et nous oblige à « agir en grande partie dans l'obscurité », (1986). Loin de signifier une simple marge d’erreur, la notion de bruit est aujourd’hui un lieu privilégié de réflexions renouvelant et élargissant la dimension philosophique du champ esthétique.

In this seminar we will ask: how does noise partake in what we call sense data (aísthēsis) today and how does it impact our understanding of the subject of experience, in its technologically expanded dimension? This semester will continue our ongoing seminar on the aesthetics of noise with talks and conversations between philosophers, theoreticians and noisers, re-evaluating the traditional boundaries of aesthetics at the intersection of philosophy, digital culture and artistic practices. As Fischer Black remarked in the context of finance: noise is what makes it difficult to test theories, it clouds our vision and forces us ‘to act largely in the dark’. (Black, 1986) Far from indexing a mere margin of error or simple disturbance, the notion of noise has become a rallying point for contemporary reflection, stretching and renewing the philosophical dimension of aeshtetics.
Intervenants :
- Mercredi 24 février : Salome Voegelin
Répondant : Hugo Esquinca            

- Jeudi 25 mars : Iain Hamilton Grant
Répondant : Cécile Malaspina  
                
- Jeudi 29 avril : David Wallraf
Répondant : Miguel Prado

- Jeudi 27 mai : Sacha Golob
Répondant : Cécile Malaspina

- Jeu 24 juin : Michael Goddard
Répondant : Laurence Kent 



>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Arts et littérature

Une esthétique du bruit : philosophie, culture digitale et expérimentation artistique (An Aesthetics of Noise : Philosophy, Digital Culture and Artistic experimentation)

Mark COTÉ, Patrick FFRENCH, Sacha GOLOB et Cécile MALASPINA

dateDate : 25/03/2021 heure Début : 18h -> Fin : 20h  O.K.

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur)
http://bit.ly/hamiltongrantnoise

lieu Adresse : Salle et adresse à préciser, King's College London, Londres (Angleterre)

Résumé : Séminaire organisé avec la collaboration du King's College London, Departement de Digital Humanities, Departement de Français, et Centre for Philosophy and the Visual Arts.


Le séminaire se tiendra en anglais.

Nous poursuivrons ce semestre notre séminaire sur l’esthétique du bruit en invitant philosophes, théoriciens et noisers à débattre, à l’intersection entre philosophie, culture digitale et pratiques artistiques, des limites traditionnelles de l’esthétique. Comment le bruit participe-t-il aux données des sens (aísthēsis) et comment s’impose-t-il au sujet de l’expérience, dont les dimensions se redessinent à travers les nouvelles médiations techniques ? Comme l'a fait remarquer Fischer Black dans le cadre de la finance, le bruit rend difficile la mise à l'épreuve des théories, il brouille notre vision et nous oblige à « agir en grande partie dans l'obscurité », (1986). Loin de signifier une simple marge d’erreur, la notion de bruit est aujourd’hui un lieu privilégié de réflexions renouvelant et élargissant la dimension philosophique du champ esthétique.

In this seminar we will ask: how does noise partake in what we call sense data (aísthēsis) today and how does it impact our understanding of the subject of experience, in its technologically expanded dimension? This semester will continue our ongoing seminar on the aesthetics of noise with talks and conversations between philosophers, theoreticians and noisers, re-evaluating the traditional boundaries of aesthetics at the intersection of philosophy, digital culture and artistic practices. As Fischer Black remarked in the context of finance: noise is what makes it difficult to test theories, it clouds our vision and forces us ‘to act largely in the dark’. (Black, 1986) Far from indexing a mere margin of error or simple disturbance, the notion of noise has become a rallying point for contemporary reflection, stretching and renewing the philosophical dimension of aeshtetics.
Intervenants :
- Mercredi 24 février : Salome Voegelin
Répondant : Hugo Esquinca            

- Jeudi 25 mars : Iain Hamilton Grant
Répondant : Cécile Malaspina  
                
- Jeudi 29 avril : David Wallraf
Répondant : Miguel Prado

- Jeudi 27 mai : Sacha Golob
Répondant : Cécile Malaspina

- Jeu 24 juin : Michael Goddard
Répondant : Laurence Kent 



>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Arts et littérature

Une esthétique du bruit : philosophie, culture digitale et expérimentation artistique (An Aesthetics of Noise : Philosophy, Digital Culture and Artistic experimentation)

Mark COTÉ, Patrick FFRENCH, Sacha GOLOB et Cécile MALASPINA

dateDate : 29/04/2021 heure Début : 18h -> Fin : 20h  O.K.

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur)
http://bit.ly/wallrafnoise

lieu Adresse : Salle et adresse à préciser, King's College London, Londres (Angleterre)

Résumé : Séminaire organisé avec la collaboration du King's College London, Departement de Digital Humanities, Departement de Français, et Centre for Philosophy and the Visual Arts.


Le séminaire se tiendra en anglais.

Nous poursuivrons ce semestre notre séminaire sur l’esthétique du bruit en invitant philosophes, théoriciens et noisers à débattre, à l’intersection entre philosophie, culture digitale et pratiques artistiques, des limites traditionnelles de l’esthétique. Comment le bruit participe-t-il aux données des sens (aísthēsis) et comment s’impose-t-il au sujet de l’expérience, dont les dimensions se redessinent à travers les nouvelles médiations techniques ? Comme l'a fait remarquer Fischer Black dans le cadre de la finance, le bruit rend difficile la mise à l'épreuve des théories, il brouille notre vision et nous oblige à « agir en grande partie dans l'obscurité », (1986). Loin de signifier une simple marge d’erreur, la notion de bruit est aujourd’hui un lieu privilégié de réflexions renouvelant et élargissant la dimension philosophique du champ esthétique.

In this seminar we will ask: how does noise partake in what we call sense data (aísthēsis) today and how does it impact our understanding of the subject of experience, in its technologically expanded dimension? This semester will continue our ongoing seminar on the aesthetics of noise with talks and conversations between philosophers, theoreticians and noisers, re-evaluating the traditional boundaries of aesthetics at the intersection of philosophy, digital culture and artistic practices. As Fischer Black remarked in the context of finance: noise is what makes it difficult to test theories, it clouds our vision and forces us ‘to act largely in the dark’. (Black, 1986) Far from indexing a mere margin of error or simple disturbance, the notion of noise has become a rallying point for contemporary reflection, stretching and renewing the philosophical dimension of aeshtetics.
Intervenants :
- Mercredi 24 février : Salome Voegelin
Répondant : Hugo Esquinca            

- Jeudi 25 mars : Iain Hamilton Grant
Répondant : Cécile Malaspina  
                
- Jeudi 29 avril : David Wallraf
Répondant : Miguel Prado

- Jeudi 27 mai : Sacha Golob
Répondant : Cécile Malaspina

- Jeu 24 juin : Michael Goddard
Répondant : Laurence Kent 



>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Arts et littérature

Une esthétique du bruit : philosophie, culture digitale et expérimentation artistique (An Aesthetics of Noise : Philosophy, Digital Culture and Artistic experimentation)

Mark COTÉ, Patrick FFRENCH, Sacha GOLOB et Cécile MALASPINA

dateDate : 27/05/2021 heure Début : 18h -> Fin : 20h  O.K.

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur)
http://bit.ly/golobnoise

lieu Adresse : Salle et adresse à préciser, King's College London, Londres (Angleterre)

Résumé : Séminaire organisé avec la collaboration du King's College London, Departement de Digital Humanities, Departement de Français, et Centre for Philosophy and the Visual Arts.


Le séminaire se tiendra en anglais.

Nous poursuivrons ce semestre notre séminaire sur l’esthétique du bruit en invitant philosophes, théoriciens et noisers à débattre, à l’intersection entre philosophie, culture digitale et pratiques artistiques, des limites traditionnelles de l’esthétique. Comment le bruit participe-t-il aux données des sens (aísthēsis) et comment s’impose-t-il au sujet de l’expérience, dont les dimensions se redessinent à travers les nouvelles médiations techniques ? Comme l'a fait remarquer Fischer Black dans le cadre de la finance, le bruit rend difficile la mise à l'épreuve des théories, il brouille notre vision et nous oblige à « agir en grande partie dans l'obscurité », (1986). Loin de signifier une simple marge d’erreur, la notion de bruit est aujourd’hui un lieu privilégié de réflexions renouvelant et élargissant la dimension philosophique du champ esthétique.

In this seminar we will ask: how does noise partake in what we call sense data (aísthēsis) today and how does it impact our understanding of the subject of experience, in its technologically expanded dimension? This semester will continue our ongoing seminar on the aesthetics of noise with talks and conversations between philosophers, theoreticians and noisers, re-evaluating the traditional boundaries of aesthetics at the intersection of philosophy, digital culture and artistic practices. As Fischer Black remarked in the context of finance: noise is what makes it difficult to test theories, it clouds our vision and forces us ‘to act largely in the dark’. (Black, 1986) Far from indexing a mere margin of error or simple disturbance, the notion of noise has become a rallying point for contemporary reflection, stretching and renewing the philosophical dimension of aeshtetics.
Intervenants :
- Mercredi 24 février : Salome Voegelin
Répondant : Hugo Esquinca            

- Jeudi 25 mars : Iain Hamilton Grant
Répondant : Cécile Malaspina  
                
- Jeudi 29 avril : David Wallraf
Répondant : Miguel Prado

- Jeudi 27 mai : Sacha Golob
Répondant : Cécile Malaspina

- Jeu 24 juin : Michael Goddard
Répondant : Laurence Kent 



>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Arts et littérature

Une esthétique du bruit : philosophie, culture digitale et expérimentation artistique (An Aesthetics of Noise : Philosophy, Digital Culture and Artistic experimentation)

Mark COTÉ, Patrick FFRENCH, Sacha GOLOB et Cécile MALASPINA

dateDate : 24/06/2021 heure Début : 18h -> Fin : 20h  O.K.

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur)
https://bit.ly/goddardnoise

lieu Adresse : Salle et adresse à préciser, King's College London, Londres (Angleterre)

Résumé : Séminaire organisé avec la collaboration du King's College London, Departement de Digital Humanities, Departement de Français, et Centre for Philosophy and the Visual Arts.


Le séminaire se tiendra en anglais.

Nous poursuivrons ce semestre notre séminaire sur l’esthétique du bruit en invitant philosophes, théoriciens et noisers à débattre, à l’intersection entre philosophie, culture digitale et pratiques artistiques, des limites traditionnelles de l’esthétique. Comment le bruit participe-t-il aux données des sens (aísthēsis) et comment s’impose-t-il au sujet de l’expérience, dont les dimensions se redessinent à travers les nouvelles médiations techniques ? Comme l'a fait remarquer Fischer Black dans le cadre de la finance, le bruit rend difficile la mise à l'épreuve des théories, il brouille notre vision et nous oblige à « agir en grande partie dans l'obscurité », (1986). Loin de signifier une simple marge d’erreur, la notion de bruit est aujourd’hui un lieu privilégié de réflexions renouvelant et élargissant la dimension philosophique du champ esthétique.

In this seminar we will ask: how does noise partake in what we call sense data (aísthēsis) today and how does it impact our understanding of the subject of experience, in its technologically expanded dimension? This semester will continue our ongoing seminar on the aesthetics of noise with talks and conversations between philosophers, theoreticians and noisers, re-evaluating the traditional boundaries of aesthetics at the intersection of philosophy, digital culture and artistic practices. As Fischer Black remarked in the context of finance: noise is what makes it difficult to test theories, it clouds our vision and forces us ‘to act largely in the dark’. (Black, 1986) Far from indexing a mere margin of error or simple disturbance, the notion of noise has become a rallying point for contemporary reflection, stretching and renewing the philosophical dimension of aeshtetics.
Intervenants :
- Mercredi 24 février : Salome Voegelin
Répondant : Hugo Esquinca            

- Jeudi 25 mars : Iain Hamilton Grant
Répondant : Cécile Malaspina  
                
- Jeudi 29 avril : David Wallraf
Répondant : Miguel Prado

- Jeudi 27 mai : Sacha Golob
Répondant : Cécile Malaspina

- Jeu 24 juin : Michael Goddard
Répondant : Laurence Kent 



>> Partager

    image philosophie