AGENDA

  •   Séminaires
  •   Colloques, Conférences, Rencontres
  •   Samedi, Débat autour d’un livre, Forums
Chargement…
Problème de Chargement…

Séminaire Philosophie/Sciences humaines

Crise de la représentation et nouvelles formes de démocratie (VI)

Marco FIORAVANTI

dateDate : 25/11/2021 heure Début : 15h -> Fin : 17h  Annulé & reporté

lieu Adresse : Salle à préciser, Université de Rome 2, Faculté de Droit, Bâtiment D, Via Cracovia, 50, 00133 Rome (Italie)

Résumé : Séminaire organisé avec l'Université de Rome 2 (Italie).


La sixième partie du séminaire sur la crise des institutions représentatives poursuivra son enquête sur les exclus de la citoyenneté, les « non citoyens », c’est-à-dire les personnes, les corps, les sujets qui se trouvent aux marges de la « juridicité », aux marges de la « cité ». Les discriminations basées sur le genre, la classe et la race, qui ont caractérisé l’Europe moderne et ses ramifications coloniales, continuent aujourd’hui dans les capitales occidentales comme dans les mégapoles du Sud du monde.
Ce que le séminaire veut aborder — à travers la participation de juristes, d'historiens, de philosophes et par les témoignages de militants — c’est l’inséparabilité de la lutte pour la libération des Noirs de celle pour l’émancipation des femmes et le lien inextricable entre race, sexe et classe.
L’intersectionnalité nous empêche de tracer une hiérarchie entre ces aspects, mais nous oblige à les analyser ensemble pour comprendre les origines de l’inégalité, de la discrimination, de l’intolérance et des préjugés, comme du sexisme et du racisme.
Intervenants :
- Jeudi 18 novembre : Camille Aynès, Université Paris Nanterre : Penser la citoyenneté à partir de la figure du non-citoyen : l’exemple du condamné
- Jeudi 2 décembre : Luigi Nuzzo, Université du Salente (Italie) : Droit colonial

>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Sciences humaines

Crise de la représentation et nouvelles formes de démocratie (VI)

Marco FIORAVANTI

dateDate : 02/12/2021 heure Début : 15h -> Fin : 17h  Visioconférence

lieu Adresse : Salle à préciser, Université de Rome 2, Faculté de Droit, Bâtiment D, Via Cracovia, 50, 00133 Rome (Italie)

Résumé : Séminaire organisé avec l'Université de Rome 2 (Italie).


La sixième partie du séminaire sur la crise des institutions représentatives poursuivra son enquête sur les exclus de la citoyenneté, les « non citoyens », c’est-à-dire les personnes, les corps, les sujets qui se trouvent aux marges de la « juridicité », aux marges de la « cité ». Les discriminations basées sur le genre, la classe et la race, qui ont caractérisé l’Europe moderne et ses ramifications coloniales, continuent aujourd’hui dans les capitales occidentales comme dans les mégapoles du Sud du monde.
Ce que le séminaire veut aborder — à travers la participation de juristes, d'historiens, de philosophes et par les témoignages de militants — c’est l’inséparabilité de la lutte pour la libération des Noirs de celle pour l’émancipation des femmes et le lien inextricable entre race, sexe et classe.
L’intersectionnalité nous empêche de tracer une hiérarchie entre ces aspects, mais nous oblige à les analyser ensemble pour comprendre les origines de l’inégalité, de la discrimination, de l’intolérance et des préjugés, comme du sexisme et du racisme.
Intervenants :
- Jeudi 18 novembre : Camille Aynès, Université Paris Nanterre : Penser la citoyenneté à partir de la figure du non-citoyen : l’exemple du condamné
- Jeudi 2 décembre : Luigi Nuzzo, Université du Salente (Italie) : Droit colonial

>> Partager

    image philosophie