AGENDA

  •   Séminaires
  •   Colloques, Conférences, Rencontres
  •   Samedi, Débat autour d’un livre, Forums
Chargement…
Problème de Chargement…

Séminaire Philosophie/Sciences humaines

Enjeux contemporains du rapport positif/normatif en économie

Sina BADIEI

dateDate : 15/10/2021 heure Début : 18h -> Fin : 20h  Visioconférence

nota benehttps://us02web.zoom.us/my/sina.badiei

lieu Adresse : Lien Zoom à copier dans votre navigateur

Résumé :


La première année du séminaire a été consacrée à l’étude du rapport de l’économie positive à l’économie normative chez les représentants les plus éminents de l’École marxienne, de l’École autrichienne et de l’École de Chicago : Marx, Mises et Friedman. Nous avons pu voir en quoi ils ont contribué, bien que de manière différente, à la marginalisation des approches normatives au sein de la pensée économique, en considérant que le progrès de l’économie positive était le seul à permettre d’avancer dans la résolution des divergences quant aux questions normatives, notamment celles qui traitent de la réforme des institutions politico-économiques.
La deuxième année a été consacrée à l’analyse du rapport entre le positif et le normatif chez Smith, Mill et Walras. Nous avons vu que leur analyse de ce rapport était particulièrement complexe, au sens où les trois économistes accordent un rôle important à l’étude des normes et ne considèrent pas que le progrès de l’économie positive est la seule voie permettant de résoudre les désaccords normatifs.
Le séminaire des deux premières années s’est donc focalisé sur l’étude du rapport entre le positif et le normatif chez les économistes. Il a tâché d’analyser l’influence de leur formulation de ce rapport sur le contenu même de leurs théories économiques. Le séminaire de la troisième année se donnera pour tâche d’étudier le rapport positif/normatif en économie d’un point de vue épistémologique et philosophique. À ce titre, nous étudierons les auteurs qui ont influencé de manière décisive l’analyse philosophique et épistémologique de ce rapport depuis le début du XXe siècle, notamment : Lionel Robbins, Hilary Putnam, Martha Nussbaum, Wade Hands, John Davis, David Collander, Daniel Hausman, Andrea Scarantino, Huei-chun Su et Philippe Mongin.
Les séances de ce semestre auront lieu en anglais. Nous tâcherons en effet d’accueillir des chercheuses et chercheurs internationaux qui ont travaillé sur les enjeux principaux du séminaire de cette année.
Intervenants (séances en anglais) :
- Vendredi 15 octobre : Huei-Chun Su, Institute for New Economic Thinking at the Oxford Martin School
- Vendredi 12 novembre : Daniel Hausman, Rutgers University
- Vendredi 10 décembre : John Davis, University of Amsterdam and Marquette University
- Vendredi 21 janvier : Johanna Thoma, London School of Economics

>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Sciences humaines

Enjeux contemporains du rapport positif/normatif en économie

Sina BADIEI

dateDate : 12/11/2021 heure Début : 18h -> Fin : 20h  Visioconférence

nota benehttps://us02web.zoom.us/my/sina.badiei

lieu Adresse : Lien Zoom à copier dans votre navigateur

Résumé :


La première année du séminaire a été consacrée à l’étude du rapport de l’économie positive à l’économie normative chez les représentants les plus éminents de l’École marxienne, de l’École autrichienne et de l’École de Chicago : Marx, Mises et Friedman. Nous avons pu voir en quoi ils ont contribué, bien que de manière différente, à la marginalisation des approches normatives au sein de la pensée économique, en considérant que le progrès de l’économie positive était le seul à permettre d’avancer dans la résolution des divergences quant aux questions normatives, notamment celles qui traitent de la réforme des institutions politico-économiques.
La deuxième année a été consacrée à l’analyse du rapport entre le positif et le normatif chez Smith, Mill et Walras. Nous avons vu que leur analyse de ce rapport était particulièrement complexe, au sens où les trois économistes accordent un rôle important à l’étude des normes et ne considèrent pas que le progrès de l’économie positive est la seule voie permettant de résoudre les désaccords normatifs.
Le séminaire des deux premières années s’est donc focalisé sur l’étude du rapport entre le positif et le normatif chez les économistes. Il a tâché d’analyser l’influence de leur formulation de ce rapport sur le contenu même de leurs théories économiques. Le séminaire de la troisième année se donnera pour tâche d’étudier le rapport positif/normatif en économie d’un point de vue épistémologique et philosophique. À ce titre, nous étudierons les auteurs qui ont influencé de manière décisive l’analyse philosophique et épistémologique de ce rapport depuis le début du XXe siècle, notamment : Lionel Robbins, Hilary Putnam, Martha Nussbaum, Wade Hands, John Davis, David Collander, Daniel Hausman, Andrea Scarantino, Huei-chun Su et Philippe Mongin.
Les séances de ce semestre auront lieu en anglais. Nous tâcherons en effet d’accueillir des chercheuses et chercheurs internationaux qui ont travaillé sur les enjeux principaux du séminaire de cette année.
Intervenants (séances en anglais) :
- Vendredi 15 octobre : Huei-Chun Su, Institute for New Economic Thinking at the Oxford Martin School
- Vendredi 12 novembre : Daniel Hausman, Rutgers University
- Vendredi 10 décembre : John Davis, University of Amsterdam and Marquette University
- Vendredi 21 janvier : Johanna Thoma, London School of Economics

>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Sciences humaines

Enjeux contemporains du rapport positif/normatif en économie

Sina BADIEI

dateDate : 10/12/2021 heure Début : 18h -> Fin : 20h  Visioconférence

nota benehttps://us02web.zoom.us/my/sina.badiei

lieu Adresse : Lien Zoom à copier dans votre navigateur

Résumé :


La première année du séminaire a été consacrée à l’étude du rapport de l’économie positive à l’économie normative chez les représentants les plus éminents de l’École marxienne, de l’École autrichienne et de l’École de Chicago : Marx, Mises et Friedman. Nous avons pu voir en quoi ils ont contribué, bien que de manière différente, à la marginalisation des approches normatives au sein de la pensée économique, en considérant que le progrès de l’économie positive était le seul à permettre d’avancer dans la résolution des divergences quant aux questions normatives, notamment celles qui traitent de la réforme des institutions politico-économiques.
La deuxième année a été consacrée à l’analyse du rapport entre le positif et le normatif chez Smith, Mill et Walras. Nous avons vu que leur analyse de ce rapport était particulièrement complexe, au sens où les trois économistes accordent un rôle important à l’étude des normes et ne considèrent pas que le progrès de l’économie positive est la seule voie permettant de résoudre les désaccords normatifs.
Le séminaire des deux premières années s’est donc focalisé sur l’étude du rapport entre le positif et le normatif chez les économistes. Il a tâché d’analyser l’influence de leur formulation de ce rapport sur le contenu même de leurs théories économiques. Le séminaire de la troisième année se donnera pour tâche d’étudier le rapport positif/normatif en économie d’un point de vue épistémologique et philosophique. À ce titre, nous étudierons les auteurs qui ont influencé de manière décisive l’analyse philosophique et épistémologique de ce rapport depuis le début du XXe siècle, notamment : Lionel Robbins, Hilary Putnam, Martha Nussbaum, Wade Hands, John Davis, David Collander, Daniel Hausman, Andrea Scarantino, Huei-chun Su et Philippe Mongin.
Les séances de ce semestre auront lieu en anglais. Nous tâcherons en effet d’accueillir des chercheuses et chercheurs internationaux qui ont travaillé sur les enjeux principaux du séminaire de cette année.
Intervenants (séances en anglais) :
- Vendredi 15 octobre : Huei-Chun Su, Institute for New Economic Thinking at the Oxford Martin School
- Vendredi 12 novembre : Daniel Hausman, Rutgers University
- Vendredi 10 décembre : John Davis, University of Amsterdam and Marquette University
- Vendredi 21 janvier : Johanna Thoma, London School of Economics

>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Sciences humaines

Enjeux contemporains du rapport positif/normatif en économie

Sina BADIEI

dateDate : 21/01/2022 heure Début : 18h -> Fin : 20h  Visioconférence

nota benehttps://us02web.zoom.us/my/sina.badiei

lieu Adresse : Lien Zoom à copier dans votre navigateur

Résumé :


La première année du séminaire a été consacrée à l’étude du rapport de l’économie positive à l’économie normative chez les représentants les plus éminents de l’École marxienne, de l’École autrichienne et de l’École de Chicago : Marx, Mises et Friedman. Nous avons pu voir en quoi ils ont contribué, bien que de manière différente, à la marginalisation des approches normatives au sein de la pensée économique, en considérant que le progrès de l’économie positive était le seul à permettre d’avancer dans la résolution des divergences quant aux questions normatives, notamment celles qui traitent de la réforme des institutions politico-économiques.
La deuxième année a été consacrée à l’analyse du rapport entre le positif et le normatif chez Smith, Mill et Walras. Nous avons vu que leur analyse de ce rapport était particulièrement complexe, au sens où les trois économistes accordent un rôle important à l’étude des normes et ne considèrent pas que le progrès de l’économie positive est la seule voie permettant de résoudre les désaccords normatifs.
Le séminaire des deux premières années s’est donc focalisé sur l’étude du rapport entre le positif et le normatif chez les économistes. Il a tâché d’analyser l’influence de leur formulation de ce rapport sur le contenu même de leurs théories économiques. Le séminaire de la troisième année se donnera pour tâche d’étudier le rapport positif/normatif en économie d’un point de vue épistémologique et philosophique. À ce titre, nous étudierons les auteurs qui ont influencé de manière décisive l’analyse philosophique et épistémologique de ce rapport depuis le début du XXe siècle, notamment : Lionel Robbins, Hilary Putnam, Martha Nussbaum, Wade Hands, John Davis, David Collander, Daniel Hausman, Andrea Scarantino, Huei-chun Su et Philippe Mongin.
Les séances de ce semestre auront lieu en anglais. Nous tâcherons en effet d’accueillir des chercheuses et chercheurs internationaux qui ont travaillé sur les enjeux principaux du séminaire de cette année.
Intervenants (séances en anglais) :
- Vendredi 15 octobre : Huei-Chun Su, Institute for New Economic Thinking at the Oxford Martin School
- Vendredi 12 novembre : Daniel Hausman, Rutgers University
- Vendredi 10 décembre : John Davis, University of Amsterdam and Marquette University
- Vendredi 21 janvier : Johanna Thoma, London School of Economics

>> Partager

    image philosophie