AGENDA

  •   Séminaires
  •   Colloques, Conférences, Rencontres
  •   Samedi, Débat autour d’un livre, Forums
Chargement…
Problème de Chargement…

Séminaire Philosophie/Éducation

Des pratiques cliniques aux pratiques sociales : micro-révolutions dans les institutions psychiatriques et éducatives (III)

Catherine PERRET

dateDate : 26/11/2022 heure Début : 10h -> Fin : 12h30  Visioconférence

lieu Adresse : IMEC. Pour participer en distanciel inscription obligatoire à : reservations@imec-archives.com

Résumé : Séminaire organisé en partenariat avec l’IMEC (Institut Mémoires de l’édition contemporaine).


Les institutions semblent aujourd’hui impuissantes à interroger les critères de rationalité qui les fondent. Au nom d’un universalisme abstrait, elles se contentent d’ordonner ce qui est vécu comme différence à une offre de normes dûment codifiées, qui réduisent le désir d’autonomie du sujet à son adaptation sociale, requalifiée d’inclusion.
C’est au regard de cette situation qu’il nous a paru impératif de revenir sur le legs de la psychiatrie critique du XXE siècle et d’en relancer les enjeux. Celles et ceux qui l’ont incarné, de Saint Alban à aujourd’hui, nous ont enseigné qu’il n’y a d’approche que collective de la souffrance psychotique, parce que la singularité de l’adresse du dit « fou » met le collectif face à ce qui « nous » manque à chacun pour faire communauté. En articulant ainsi pratiques cliniques et pratiques sociales, ces mouvements ont ouvert un champ de questions aussi bien anthropologiques que psychanalytiques et politiques abordées dans le cadre de deux premiers séminaires, en 2020-2021, et 2021-2022.
Face à la régression dans la considération de la singularité de chacun sans laquelle la vie sociale se réduit aux purs effets de domination, comment pouvons-nous redonner droit de cité aux noms de folie et de psychose, comment pouvons-nous re-penser une notion comme l’inclusion. Est-il encore temps de construire d’autres dispositifs d’accueil et de soin ?

>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Éducation

Des pratiques cliniques aux pratiques sociales : micro-révolutions dans les institutions psychiatriques et éducatives (III)

Catherine PERRET

dateDate : 10/12/2022 heure Début : 10h -> Fin : 12h30  Visioconférence

lieu Adresse : IMEC. Pour participer en distanciel inscription obligatoire à : reservations@imec-archives.com

Résumé : Séminaire organisé en partenariat avec l’IMEC (Institut Mémoires de l’édition contemporaine).


Les institutions semblent aujourd’hui impuissantes à interroger les critères de rationalité qui les fondent. Au nom d’un universalisme abstrait, elles se contentent d’ordonner ce qui est vécu comme différence à une offre de normes dûment codifiées, qui réduisent le désir d’autonomie du sujet à son adaptation sociale, requalifiée d’inclusion.
C’est au regard de cette situation qu’il nous a paru impératif de revenir sur le legs de la psychiatrie critique du XXE siècle et d’en relancer les enjeux. Celles et ceux qui l’ont incarné, de Saint Alban à aujourd’hui, nous ont enseigné qu’il n’y a d’approche que collective de la souffrance psychotique, parce que la singularité de l’adresse du dit « fou » met le collectif face à ce qui « nous » manque à chacun pour faire communauté. En articulant ainsi pratiques cliniques et pratiques sociales, ces mouvements ont ouvert un champ de questions aussi bien anthropologiques que psychanalytiques et politiques abordées dans le cadre de deux premiers séminaires, en 2020-2021, et 2021-2022.
Face à la régression dans la considération de la singularité de chacun sans laquelle la vie sociale se réduit aux purs effets de domination, comment pouvons-nous redonner droit de cité aux noms de folie et de psychose, comment pouvons-nous re-penser une notion comme l’inclusion. Est-il encore temps de construire d’autres dispositifs d’accueil et de soin ?

>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Éducation

Des pratiques cliniques aux pratiques sociales : micro-révolutions dans les institutions psychiatriques et éducatives (III)

Catherine PERRET

dateDate : 21/01/2023 heure Début : 10h -> Fin : 12h30  Visioconférence

lieu Adresse : IMEC. Pour participer en distanciel inscription obligatoire à : reservations@imec-archives.com

Résumé : Séminaire organisé en partenariat avec l’IMEC (Institut Mémoires de l’édition contemporaine).


Les institutions semblent aujourd’hui impuissantes à interroger les critères de rationalité qui les fondent. Au nom d’un universalisme abstrait, elles se contentent d’ordonner ce qui est vécu comme différence à une offre de normes dûment codifiées, qui réduisent le désir d’autonomie du sujet à son adaptation sociale, requalifiée d’inclusion.
C’est au regard de cette situation qu’il nous a paru impératif de revenir sur le legs de la psychiatrie critique du XXE siècle et d’en relancer les enjeux. Celles et ceux qui l’ont incarné, de Saint Alban à aujourd’hui, nous ont enseigné qu’il n’y a d’approche que collective de la souffrance psychotique, parce que la singularité de l’adresse du dit « fou » met le collectif face à ce qui « nous » manque à chacun pour faire communauté. En articulant ainsi pratiques cliniques et pratiques sociales, ces mouvements ont ouvert un champ de questions aussi bien anthropologiques que psychanalytiques et politiques abordées dans le cadre de deux premiers séminaires, en 2020-2021, et 2021-2022.
Face à la régression dans la considération de la singularité de chacun sans laquelle la vie sociale se réduit aux purs effets de domination, comment pouvons-nous redonner droit de cité aux noms de folie et de psychose, comment pouvons-nous re-penser une notion comme l’inclusion. Est-il encore temps de construire d’autres dispositifs d’accueil et de soin ?

>> Partager

    image philosophie