Publications

DERNIÈRE PUBLICATION Rue Descartes N° 101, 2022/1 : L’humanité, une espèce (pas) comme les autres ?

Sous la responsabilité d’Igor KRTOLICA

Avec les contributions de Igor Krtolica, Mathilde Lequin, Alexis Boisseau, Mathilde Tahar, André Conrad, Didier Debaise, Cécile Malaspina, Louis Morelle, Dominique Lestel, Pauline Julier, Clément Postec, Jérôme Rosanvallon, Stéphanie Péraud-Puigségur, Hugues Choplin.

19-04-2022

Site de la revue

Témoigner au cinéma. Une action dans l’histoire.

Cet essai est consacré à un film documentaire : Palmyre (Liban, 2016), de Monika Borgmann et Lokman Slim. Le film frappe corrélativement par son dispositif testimonial inédit et par sa mémoire multidirectionnelle, libanaise et syrienne. Il est réalisé durant la révolution syrienne avec des Libanais qui ont été détenus dans la prison de Palmyre à l’époque de Hafez al-Assad. Or, ces rescapés témoignant de leur expérience en décrivant mais aussi en rejouant des scènes vécues, il tend à abolir la distance entre le passé et le présent. L’étude de l’image dialectique produite à l’écran passe par un travail de contextualisation du film, de façon à mesurer sa force d’interpellation. Selon Frédérik Detue, le savoir sur le cinéma documentaire et ses pouvoirs nécessite en effet de pratiquer la critique de cinéma comme une science sociale.


Éditeur Presses Universitaires de Paris Nanterre, collection « Intervention » du Collège international de philosophie, 10 €, 70 p

20-01-2022

Site de l’éditeur

Le rapport bleu

De François CHÂTELET, Jacques DERRIDA, Jean Pierre FAYE, Dominique LECOURT

Présentation d’Isabelle Alfandary

Le « Rapport bleu » est le texte fondateur du Collège international de philosophie. Commandité par Jean-Pierre Chevènement, alors ministre de la Recherche et de l’Industrie, et remis en septembre 1982 par ses quatre co-signataires, François Châtelet, Jacques Derrida, Jean-Pierre Faye et Dominique Lecourt, il a jeté les bases du Collège international de philosophie fondé en 1983. Composé d’une partie collective et d’une contribution en nom propre de chacun de ses auteurs, il est non seulement un document historique mais également un texte philosophique qui a fait date.

Éditeur Presses Universitaires de Paris Nanterre, collection « Archive » du Collège international de philosophie, 13 €, 198 p

31-10-2019

Site de l’éditeur

L’art comme jeu

De François ZOURABICHVILI

Texte établi, annoté et introduit par Joana Desplat-Roger.
Préface de Jean-Luc Nancy.

L’art comme jeu est la transcription d’un cours que François Zourabichvili a professé en 2005-2006 à l’université Paul-Valéry de Montpellier juste avant son décès. Ce cours se propose d’éprouver les chances, en esthétique, d’un paradigme bien compris du jeu : dans quelle mesure et jusqu’à quel point le concept de jeu s’accomplit-il dans la pensée de l’art ? Penser l’art comme jeu nous invite à prendre au sérieux la disjonction fondamentale entre une esthétique du jeu et une esthétique du vrai ou de la connaissance, et par conséquent à reformuler ainsi la question de l’art : si l’œuvre nous renvoie toujours en quelque manière à nous-mêmes, cette réflexivité est-elle en dernier ressort théorique ou de l’ordre d’une étrange pratique ? De quelle manière nous reconnaissons-nous dans l’art : de façon mimétique, ou bien sur un mode ludique ?

Éditeur Presses Universitaires de Paris Nanterre, collection « Archive » du Collège international de philosophie, 13 €, 152 p

01-02-2019

Site de l’éditeur

La politique des poètes

Sous la direction de Jacques RANCIÈRE

Issu d’un séminaire du Collège international de philosophie, cet ouvrage propose une réflexion sur les rapports entre philosophie, poésie et politique.
Entre deux bornes temporelles et symboliques – la promenade enthousiaste du jeune Wordsworth dans la France révolutionnaire de 1790 et la méditation de Celan sur la poésie après Auschwitz –, ce livre analyse à travers Byron, Coleridge, Büchner, Brecht, Beckett, mais aussi Mandelstam, Schelling, Wagner et Pessoa plusieurs rencontres exemplaires et problématiques de la poésie moderne avec les questions posées à la pensée par la politique.
Peut-on alors parler d’un âge des poètes où ceux-ci auraient pris en charge une nouveauté des conditions de la pensée encore obscure pour les philosophes ? Et si la philosophie, pour répondre au désarroi de la politique, devait reprendre aux poètes leur bien ?

Éditeur Presses Universitaires de Paris Nanterre, collection « Archive » du Collège international de philosophie, 13 €, 192 p

02-02-2019

Site de l’éditeur

Rue Descartes N° 95, 2019/1 :
Discours, performance et sexualités

Sous la responsabilité de
Isabelle ALFANDARY

Avec les contributions de Isabelle Alfandary, Mireille Calle-Gruber, Nathanaël Wadbled, Anne-Emmanuelle Berger, Gabrielle Houbre, Chantal Delourme, Cornelia Möser, Juan José Martínez Olguín, Barbara Eva Zauli, Philippe Lacour.

13-03-2019

Site de la revue

L’énigme Nietzsche

Textes rassemblés et présentés par Isabelle ALFANDARY et Marc GOLDSCHMIT

Éditions Manucius, collection Le marteau sans maître, 21€, 199 p

11-04-2019

Site de l’éditeur

Par affinités

De Valérie GÉRARD

Editions MF, collection Inventions, 18€

09-04-2019

Site de l’éditeur

Rue Descartes N° 96, 2019/2 :
Socialisme ou barbarie

Sous la responsabilité de
Claire PAGÈS

Avec les contributions de Claire Pagès, Nicolas Piqué, Nicolas Poirier, Antoine Chollet, Yaël Gambarotto, Alexandre Feron, Vincent Descombes, Davide Gallo Lassere, Frédéric Monferrand, Claire Dodeman, Conall Cash, Michele Saporiti, Gilles Barroux, Filipe Ceppas.

11-12-2019

Site de la revue

Dialoguer l’archive

Sous la direction d’Isabelle ALFANDARY

Le double point de vue d’un archiviste et d’un chercheur qui pensent ensemble les formes et les défis de l’archive contemporaine.
Éditions Ina, 12€, 168 p

06-12-2019

Site de l’éditeur