Publications

DERNIÈRE PUBLICATION Rue Descartes N° 101, 2022/1 : L’humanité, une espèce (pas) comme les autres ?

Sous la responsabilité d’Igor KRTOLICA

Avec les contributions de Igor Krtolica, Mathilde Lequin, Alexis Boisseau, Mathilde Tahar, André Conrad, Didier Debaise, Cécile Malaspina, Louis Morelle, Dominique Lestel, Pauline Julier, Clément Postec, Jérôme Rosanvallon, Stéphanie Péraud-Puigségur, Hugues Choplin.

19-04-2022

Site de la revue

Témoigner au cinéma. Une action dans l’histoire.

Cet essai est consacré à un film documentaire : Palmyre (Liban, 2016), de Monika Borgmann et Lokman Slim. Le film frappe corrélativement par son dispositif testimonial inédit et par sa mémoire multidirectionnelle, libanaise et syrienne. Il est réalisé durant la révolution syrienne avec des Libanais qui ont été détenus dans la prison de Palmyre à l’époque de Hafez al-Assad. Or, ces rescapés témoignant de leur expérience en décrivant mais aussi en rejouant des scènes vécues, il tend à abolir la distance entre le passé et le présent. L’étude de l’image dialectique produite à l’écran passe par un travail de contextualisation du film, de façon à mesurer sa force d’interpellation. Selon Frédérik Detue, le savoir sur le cinéma documentaire et ses pouvoirs nécessite en effet de pratiquer la critique de cinéma comme une science sociale.


Éditeur Presses Universitaires de Paris Nanterre, collection « Intervention » du Collège international de philosophie, 10 €, 70 p

20-01-2022

Site de l’éditeur

La raison au singulier. Réflexions sur l’épistémologie de Jean-Claude Passeron

De Philippe LACOUR

Les sciences humaines et sociales sont-elles des sciences ? Si l’on prend leur prétention au sérieux, comment rendre compte de leurs gestes de connaissance effectifs sans préjuger de leur rationalité par des exigences a priori ? Peut-on en faire l’épistémologie de façon immanente, en suivant attentivement leurs opérations, et en valorisant la rigueur de leurs résultats ? Peut-on les accepter au sein de la rationalité scientifique, même si leurs méthodes sont différentes des disciplines plus exactes ? C’est à ces questions que Jean-Claude Passeron a cherché à répondre avec précision, fort de sa pratique de sociologue et de sa réflexion de théoricien obstiné. Ce livre constitue la première tentative de synthèse de son oeuvre épistémologique, qui s’étend sur plus d’un demi-siècle. Le débat sur la nature « wébérienne » (« non-poppérienne ») ou non de l’espace des sciences humaines et sociales fait l’objet d’un arbitrage, à la faveur d’une reconstitution minutieuse du point de vue de Passeron, par-delà ses ambiguïtés. Apparaît ainsi la figure inédite d’une raison « au singulier », capable, certes, de généralisation, mais toujours soucieuse de connaître les singularités culturelles dans la contingence de leur apparition et la richesse de leur contexte historique.

Éditeur Presses Universitaires de Paris Nanterre, collection « Intersection » du Collège international de philosophie, 13 €, 234 p

06-02-2020

Site de l’éditeur

Rue Descartes N° 97, 2020/1 :
Politiques de l’enseignement

Sous la responsabilité de
Vanessa BRITO, Malgorzata GRYGIELEWICZ et Nathalie PÉRIN

Avec les contributions de Vanessa Brito, Christiane Vollaire, Adrien Arrous, Rémy David, Manola Antonioli, Alexandre Costanzo, Jehanne Dautrey, Malgorzata Grygielewicz, Isabelle Alfandary, Jean-Christophe Bailly, Bernard Stiegler, Nathalie Périn, Plínio Prado, Élise Lamy-Rested, Franck Jedrzejewski, Luca Paltrinieri, Oliver Feltham.

12-05-2020

Site de la revue

La critique du préjugé au prisme de l’herméneutique

Sous la direction de Muriel BROT et Claire FAUVERGUE

Avec les contributions de :
Jean-Christophe Abramovici, Gilles Barroux, Muriel Brot, Alain Cernuschi, Luigi Delia, Claire Fauvergue, Stéphanie Géhanne Gavoty, Jean Grondin, Jean- Christophe Igalens, Christophe Martin, Paolo Quintili, Alain Sager, Alain Sandrier et Céline Spector.

Paru aux Éditions Hermann, 32€, 246p

21-10-2020

Télécharger

Site de l’éditeur

Rue Descartes N° 98, 2020/2 : Politique(s) du secret

Sous la responsabilité de
Pierre-Antoine CHARDEL, Marie GOUPY et Nicolas POIRIER

Avec les contributions de Marie Goupy, Ninon Grangé, Déborah Brosteaux, Antoine Mégie, Alejandro Romero Reche, Pierre-Antoine Chardel, Armen Khatchatourov, Thomas Berns, Isabelle Boucobza, Charlotte Girard, Isabelle Raviolo, Carlos Lobo, Philippe Lacour.

17-12-2020

Site de la revue

Lacan avec les philosophes

En 1991, à l’initiative du Collège international de philosophie, philosophes et psychanalystes ont débattu des rapports multiples et complexes de l’œuvre de Jacques Lacan avec les philosophes et la philosophie. Le colloque « Lacan avec les philosophes » entendait rendre l’hommage qui lui était dû, dix ans après sa mort, à celui qui, plus que tout autre, a voulu sortir la psychanalyse d’un dangereux repliement sur elle-même et renouer, en innovant, le débat que Freud n’avait cessé d’entretenir avec les intellectuels de son temps sur les questions les plus vives pour la civilisation. Les thèmes essentiels qui jalonnent la pensée de Lacan à partir de l’expérience psychanalytique et avec les philosophes sont abordés : l’éthique ; l’idée du symbolisme ; Lacan avec Platon ; la triplicité du symbolique, du réel et de l’imaginaire ; la Parole et la Vérité ; le statut de la négation ; la théorie du sujet ; la psychanalyse et la science moderne ; psychanalyse et déconstruction avec Jacques Derrida. Des philosophes soutenant des positions parfois très divergentes, des psychanalystes de divers courants, ont apporté leur contribution à ce colloque qui est devenu une référence pour la pensée et a marqué l’histoire du Collège international de philosophie de son archive inestimable.

Éditeur Presses Universitaires de Paris Nanterre, collection « Archive » du Collège international de philosophie, 18 €, 512 p

24-09-2020

Site de l’éditeur