image philosophie

Jean DUROUX

Direction de programme : Littérature et philosophie mêlées

Résumé : I. Reprise de mêlée
Reprendre ce titre, le rendre à son auteur : Victor Hugo.
Non pour rétablir une propriété « littéraire ». Ce qui est en souffrance à la poste restante de l'histoire, c'est bien au contraire ce que dénie et dissimule une trop monumentale façade : la béance abyssale d'un champ de bataille sur lequel s'ouvre et s'expose le chantier d'un témoin engagé de la crise moderne de la pensée. Cette mêlée de philosophie et de littérature n'a rien d'un académique « mélange ». La reprise de cette tempête sous un crâne dans les tourbillons de l'histoire, remet à sa vraie place et relativise l'Absolu littéraire - et spéculatif - d'un Idéalisme Romantique très « Restauration », mais plus encore, dans cette athlétique mêlée misérable, fait reprise de force, la puissance d'une problématique qui remonte jusqu'aux Grecs : ce très vieux débat sur cet avenir pourtant encore en enfance : le démocratique balbutiant enfin son entrée - sa sortie, son irruption native dans la pensée.