CIPh : Intersections

Les « intersections » structurent les travaux du Collège : elles permettent la sélection des projets — autant ceux des futurs Directeurs de programme que les propositions de colloques ou de conférences faites par ceux qui sont en exercice — et elles déterminent l'évaluation des résultats.

Il existe six orientations de recherche :

/ Philosophie, arts et littérature :

où sont problématisés des objets comme la répétition de l'esthétique et sa déconstruction ; la (re) visitation de la pluralité des arts dans leurs poétiques et leurs pratiques ; l'examen de l'émancipation dite postmoderne des expériences, tout spécialement dans la perspective où les nouvelles technologies déplacent les frontières, transforment les pratiques matérielles et les théories ; la mutation "culturelle" de la socialisation de l'Art et des arts ; l'auscultation philosophique des "textes" et "littéraire" des philosophies.

/ Philosophie, sciences humaines :

les directions de programme accueillies dans cette intersection ont en commun d'interroger à la fois l'extension du concept de sciences humaines (dans sa variabilité historique, sa position dans l'espace des savoirs, la disparité intrinsèque de l'ensemble qu'il recouvre), son intension (ce qui implique rien moins que de statuer sur ce qui, de l'humain, est en jeu et à l'oeuvre dans ces sciences), le voisinage enfin que sociologie, anthropologie, histoire ou psychanalyse entretiennent avec l'exercice de la philosophie : est ici en vue l'ensemble des partages, de recoupements, des conflits d'objets, de méthodes et d'horizons au travers desquels la philosophie peut se voir instruite par les sciences humaines, ou voir certaines de ces questions reprises à nouveaux frais (mais à quel coût ?) par celles-ci.

/ Philosophie, sciences et techniques :

les directions de programme relevant d'une approche philosophique des sciences visent à élucider les positivités classiques et/ou contemporaines. Cette intersection ne saurait se concevoir comme le champ d'une simple prestation informative — ce qui mettrait la philosophie au service de la science —, ni comme une police formelle, épistémologique ou déontologique, ce qui poserait la philosophie en garde-fou de la science. Il ne s'agit donc pas de penser la science, il s'agit de penser avec la science. Symétriquement, la place faite par cette intersection aux techniques n'entend pas préjuger de la signification et des implications d'un tel couplage : les techniques, entendues au sens larges comme formes de codification, d'information et d'instrumentation des pratiques humaines, ne sauraient être réduites à une fonction simplement applicative. Leur mention, aux côtés de la philosophie et de la science, vaut provocation à la fois à interroger les concepts et registres à même d'en rendre compte, et à déterminer leur incidence sur l'intelligence du monde et l'exercice de la pensée.


/ Philosophie, politique et société :

pensées et pratiques sont indissociables des schèmes réflexifs dans lesquels elles sont données à comprendre. Les sciences sociales n'en sont cependant pas de simples descriptions mais, constituées en disciplines du sens, elles accompagnent la philosophie dans son effort d'élucider les logiques et les conflits qui sous-tendent délibération publique, décision et gouvernance, et plus généralement action et réaction sociales et politiques. Tel qu'il apparaît dans la tradition de la philosophie et de la théorie politique, le concept traditionnel du politique (nation, souveraineté, identité, droit etc...) invite à une reprise critique. Ce qui implique aussi plus largement d'interroger tout ce qui relève de la question de la philosophie du droit, de même que la question du lien social : unité et multiplicité, guerre et paix, ami-ennemi, partage et communauté, etc.

/ Philosophie et philosophies :

la confrontation, ici nommée, entre le singulier et le pluriel du philosophique, souligne que le discours réflexif que la philosophie est susceptible de tenir sur elle-même est justiciable, lui aussi, d'une approche en termes d'intersections, introduisant le motif de l'extériorité au coeur même de la pensée de la pensée. La philosophie, en effet, ne saurait s'identifier ou se ré-identifier à elle-même sans s'affronter à la diversité de ses versions, de ses formes, de ses langues et de ses lieux de développement, diversité au sein de laquelle sont mis à la question à la fois la signification de ses objets les plus canoniques, et l'unité d'horizon ou d'aspiration qui autorise à reconnaître, ici comme là, la marque du philosopher. Aussi les directions de programme accueillies au sein de cette intersection s'attachent-elles à interroger, sur la base de corpus et de questions précises, et dans une démarche comparatiste ou non, le rapport général de la philosophie à elle-même.

/ Philosophie et éducation (CIPh-CIRTEP) :

les questions d’éducation et d’enseignement ont préoccupé dès son origine le Collège international de philosophie, dont la création s’inscrit dans la continuité des travaux du GREPH (Groupe de Recherche sur l’Enseignement Philosophique). Aujourd’hui, au sein du CIPh, le CIRTEP (Centre International de Recherches Théoriques En Pédagogie) est désireux de reprendre et poursuivre la réflexion sur les significations et les pratiques de l’enseignement en général, et de l’enseignement de la philosophie en particulier, en France comme à l’étranger. Se constituant comme centre de ressources théoriques, le CIPh-CIRTEP propose de multiples activités : des séminaires, des rencontres, des colloques, des journées d’étude, des forums, ouvertes au public. 



cliquer sur une date pour connaître les événements proposés ce jour là Agenda

précédent   Avril 2014  suivant
lun mar mer jeu ven sam dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30            

cliquer sur une date pour connaître les événements proposés ce jour là Rechercher

Nous écrire

collectif@ciph.org 

Coordonnées

Collège International
de philosophie
1, rue Descartes
75005 Paris
Tél. : 01 44 41 46 80
Fax : 01 44 41 46 86


Utilisez Firefox pour une meilleure navigation sur ce site